Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le esturgeon jaune au Canada – Mise à jour

Résumé technique

Résumé technique – Ouest de la baie d’Hudson (UD1)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations de l’ouest de la baie d’Hudson
Répartition au Canada : Saskatchewan, Manitoba


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~300 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 300 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
3?

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
Inconnue


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).
Inconnu, probablement un peu plus de 1 000

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures : en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
En déclin
Mal connue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
> 98 % de 1920 à 1939

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Probablement

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Le chiffre de 1 800 pourrait être une surestimation; la limite inférieure de l’intervalle de confiance est 1 304. Les données sur la taille et le poids indiquent que des esturgeons immatures ont été inclus dans l’estimation, et qu’aucun des esturgeons capturés ne dépassait de beaucoup l’âge de la maturité sexuelle.
Axe fluvial de la rivière Churchill – quelques centaines
Petite Churchill – < 1 800
Autres tributaires – inconnu

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

- Exploitation et barrages


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD2 et UD3 – en voie de disparition

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Possible, mais peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative

s.o.


Statut et justification de la désignation (UD1)

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : A2ad; C1 + 2a(ii)

Justification de la désignation : Un déclin précipité de plus de 98 p. 100 entre 1929 et 1939 a été suivi d’un lent mais régulier déclin dans la rivière Churchill, au point où les enregistrements d’individus matures sont presque inexistants depuis cinq ans. Historiquement, la principale menace a vraisemblablement été la surpêche, mais la construction de barrages est probablement devenue la menace première dans un passé récent.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : La population a chuté de plus de 98 % entre 1929 et 1939 dans la rivière Churchill, et poursuit un lent et constant déclin depuis lors. Il reste, dans la rivière Little Churchill, une population vestige manifestant des signes de surpêche.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : La population a chuté à moins de 30 % de son abondance du début du XXe siècle; la taille de la population vestige, quoiqu’inconnue, est probablement d’un peu plus de 1 000 individus, voire de quelques centaines (population de l’axe fluvial de la rivière Churchill).

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites. On croit que le nombre d’individus matures est faible.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Rivière Saskatchewan (UD2)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations de la rivière Saskatchewan
Répartition au Canada : Alberta, Saskatchewan, Manitoba


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
> 400 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 400 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
4

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?
Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
En déclin (construction de barrages)


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada : En prenant comme hypothèse une proportion des sexes de 2:1 (♀♀:♂) et un cycle de frai de 2 ans pour les ♂♂, et de 4 ans pour les ♀♀, la taille effective de la population serait < 670 en AB et SK et < 450 au MB.).
~ 3 300

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures : en déclin, stable, en croissance ou inconnue.
En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).
> 50 % SK et AB;
> 80 % MB

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Rivière Saskatchewan, AB – 700
Rivière Saskatchewan-Nord, SK – ?
Rivière Saskatchewan-Sud, SK – ?
Bas de la rivière Saskatchewan
(Barrage E.B. Campbell à Grand
Rapids, MB) – 1 300
~ 2 000 (AB+SK) + 1 300 MB

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non


Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Existantes : surexploitation, barrages, dégradation de l'habitat et pêche illégale.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD1 – en voie de disparition
UD3 – en voie de disparition
UD4 – presque disparue

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Limitée par les barrages et les chutes

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD2)

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : A2b

Justification de la désignation : On rapporte la perte de 76 des 111 sites historiques en Saskatchewan et en Alberta ainsi qu'un déclin de 80 p. 100 entre 1960 et 2001 dans la région de Cumberland House. Un déclin de 50 p. 100 de 1998 à 2003 a également été rapporté dans la rivière Saskatchewan inférieure, de Cumberland House à Le Pas au Manitoba.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Les populations ont présenté des déclins récents de plus de 50 % (de 1998 à 2003) en Saskatchewan et en Alberta et de plus de 80 % en Saskatchewan et au Manitoba (de 1960 à 2001).

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition » (1); déclin de plus de 50 % sur trois générations et population totale de < 3 300 individus matures.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet – valeurs limites dépassées.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Rivière Nelson (UD3)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations de la rivière Nelson
Répartition au Canada : Manitoba


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 40 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 40 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
< 5?

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).
En déclin (construction de barrages)


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada l En prenant l’hypothèse d’une proportion des sexes de 1:1 (♀♀:♂♂) et un cycle de frai de 2 ans pour les ♂♂ et de 4 ans pour les ♀♀, la taille effective de la population serait < 1 000
< 3 000

Tendance globale de la population.
En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.
89 ou 90 % dans le lac Sipiwesk et la rivière Landing

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?
Non

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≤ 1 individu/année)?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune : Taille effective des populations – lac Sipiwesk, 150; barrage Limestone, 64; autres, quelques dizaines
Lac Sipiwesk : ~ 1 200
En aval du barrage Limestone : 500
Rivière Landing : quelques dizaines
Lac Gull : < 500
Cross et Playgreen : disparue
Autres populations : quelques centaines

Préciser la tendance du nombre de populations.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?
Non


Menaces

Existantes : surexploitation, barrages. Potentielles : pêche illégale.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD1 – en voie de disparition
UD2 – en voie de disparition
UD4 – presque disparue
UD6 – préoccupante

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Possible; certains individus de la rivière Hayes pourraient frayer dans le bas de la rivière Nelson, mais le sort de leur progéniture est incertain.

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD3)

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : A2b

Justification de la désignation : Des portions de cette unité désignable ont fait l’objet d’une importante pêche commerciale durant la première moitié du 20ième siècle, période durant laquelle les prises ont considérablement diminué. Plus récemment, la pêche au lac Sipiwesk a subi une baisse des prises de 80 à 90 p. 100 entre 1987 et 2000. Des groupes de 5 ou 6 individus en frai ont été observés dans la rivière Landing en 1990, alors que c’est par centaines qu’ils se dénombraient il y a quelques décennies. Historiquement, la principale menace a vraisemblablement été la surpêche, mais la construction de barrages est probablement devenue la menace première dans un passé récent.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : L’observation directe et le calcul d’un indice de l’abondance démontrent que plusieurs des populations ont subi dernièrement un déclin considérable : lac Sipiwesk – déclin de la récolte de 80 à 90 % de 1987 à 2000; rivière Landing – groupes de 5 ou individus en frai en 2000 par rapport à des centaines il y quelques décennies.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Correspond au critère de la catégorie « menacée », C1; le nombre total d’individus matures est probablement inférieur à 10 000, et les populations ont subi un déclin de plus de 10 % sur les trois dernières générations.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet – valeurs limites dépassées.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Rivière Rouge – rivière Assiniboine - lac Winnipeg (UD4)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations de la rivière Rouge – de la rivière Assiniboine – du lac Winnipeg
Répartition au Canada : Saskatchewan, Manitoba, Ontario


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 250 000

Préciser la tendance.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 250 000

Préciser la tendance.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
< 5

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat.
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada.
Très peu

Tendance globale de la population.
En déclin

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.
Près de 100 %

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?
Non

La population totale est-elle très fragmentée?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Lac Winnipeg – 3 au cours des 28 dernières années
Assiniboine – aucun (exclusion faite des individus ensemencés)
Rivière Rouge – inconnu, mais probablement très faible
Rivière Pigeon – quelques dizaines
Tributaires de l’est du lac Winnipeg – inconnu

Préciser la tendance du nombre de populations.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?
Non


Menaces

Existantes : surexploitation, barrages et dégradation et contamination de l’habitat. Potentielles : pêche illégale et contamination génétique par l’introduction d’individus provenant de populations non indigènes.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD2 – en voie de disparition
UD3 – en voie de disparition
UD5 – en voie de disparition
Dakota du Nord – disparue

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Limitée par les barrages

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD4)

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : A2bc; C2a(i)

Justification de la désignation : Il existait une importante pêche commerciale vers la fin du 19ième siècle et le début du 20ième siècle. Depuis lors (c.-à-d. les 3 à 5 dernières générations), l’espèce a virtuellement disparu des rivières Rouge et Assiniboine et du lac Winnipeg en grande partie à cause de la surpêche, quoique l’édification de barrages touche probablement aussi les populations reliques.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Le calcul d’un indice de l’abondance démontre que plusieurs des populations ont récemment subi un grave déclin : lac Winnipeg – seulement trois individus capturés au cours des 28 dernières années dans le cadre d’un programme d’échantillonnage au filet. Rivières Rouge et Assiniboine – aucun individu capturé lors de récents échantillonnages normalisés. La disparition des populations de ces régions se traduit par une contraction importante de la zone d’occupation et de la zone d’occurrence.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Le nombre total d’individus matures est inférieur à 2 500, le déclin se poursuit et aucune population ne compte plus de 250 individus matures.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Correspond Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition » si le nombre d’individus matures est inférieur à 1 000 individus, ce qui est probablement le cas.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Rivière Winnipeg – rivière English (UD5)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations de la rivière Winnipeg - de la rivière English
Répartition au Canada : Manitoba, Ontario


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 15 000

Préciser la tendance.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 1 000

Préciser la tendance.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
8?

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat.
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada.
Inconnu

Tendance de la population.
Inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.
54,9

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?
Non

La population totale est-elle très fragmentée?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
En aval du barrage Seven Sisters – < 10, probablement disparue
Du barrage Seven Sisters à Slave Falls – inconnu
De Slave Falls à Scott Rapids – < 650
De Scott Rapids à Eaglenest – < 10, probablement disparue
Rivières English, Wabigoon et Black Sturgeon – inconnu, mais probablement < 500 individus matures

Préciser la tendance du nombre de populations.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?
Non


Menaces

Existantes : surexploitation, barrages. Potentielles : pêche illégale, contamination génétique en cas d’ensemencement avec des individus non indigènes ou d’introduction accidentelle à partir de l’alevinière de la rivière à la Pluie.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD4 –en voie de disparition
UD6 – préoccupante
UD7 – préoccupante
UD8 – menacée
Dakota du Nord – disparue;
Minnesota –vulnérable

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Les déplacements vers l’amont sont impossibles à cause des chutes et des barrages.

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD5)

Statut : En voie de disparition
Code alphanumérique : A2bcd

Justification de la désignation : Historiquement, les populations de cette unité désignable faisaient l’objet d’une pêche commerciale de grande importance. Cependant, les données historiques et récentes sont peu nombreuses. Le peu d’information récente dont on dispose suggère que les populations sont en déclin dans la rivière Winnipeg en amont du barrage Seven Sisters, et ont essentiellement disparu en aval. Historiquement, la principale menace a vraisemblablement été la surpêche, mais la construction de barrages et la pêche illégale sont probablement maintenant les menaces premières.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : En voie de disparition A2bcd. La disparition de deux populations dans la région se traduit par une contraction importante de la zone d'occupation et de la zone d'occurrence. La population globale a subi un déclin de plus de 50 % sur les trois dernières générations.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Menacée 2ab(i, ii, iii, iv, v). L'espèce est présente en huit emplacements représentant une zone d'occupation de < 2 000 km2.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Menacée 2a(i). La population globale a subi un déclin de 55 % sur les deux dernières générations; ce déclin semble se poursuivre. Les populations vestiges sont fragmentées par des obstacles naturels et des barrages : deux des huit populations ont probablement disparu et aucune population ne compte plus de 1 000 individus matures.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Les chiffres sur la démographie et la répartition dépassent les valeurs limites.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Lac des Bois – rivière à la Pluie (UD6)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations du lac des Bois - de la rivière à la Pluie
Répartition au Canada : Ontario


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 100 000

Préciser la tendance.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 100 000

Préciser la tendance.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
2+

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat.
En croissance après un déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population).
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada.
50 000 individus < 1 m (adultes et sous-adultes) dans le lac des Bois et la rivière à la Pluie – en hausse. Inconnu pour les autres populations.

Tendance globale de la population.
En hausse

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.
Inconnu

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?
Non

La population totale est-elle très fragmentée?
Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Lac des Bois et rivière à la Pluie : 50 000 individus < 1 m (adultes et sous-adultes).
Lac à la Pluie, rivière Seine, réservoir Namakan, petit lac Turtle, lac Sturgeon, lac Russell, lac Tanner, rivière Maligne – inconnu, mais populations en mauvais état et peu abondantes

Préciser la tendance du nombre de populations.
Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?
Non


Menaces

Existantes : surexploitation, barrages. Potentielles : pêche illégale, contamination génétique en cas d’ensemencement avec des individus non indigènes ou d’introduction accidentelle à partir de l’alevinière de la rivière à la Pluie et nouveaux ouvrages de retenue.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD5 – en voie de disparition
UD7 – préoccupante
UD8 – menacée
Minnesota – disparue

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Peu probable à cause des obstacles naturels et des barrages

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD6)

Statut : Préoccupante
Code alphanumérique : Sans objet

Justification de la désignation : Historiquement, les populations de cette unité désignable faisaient l’objet d’une pêche commerciale importante. Bien que cela ait causé un grave déclin, le rétablissement est constant depuis 1970. Les barrages n’ont pas bloqué l’accès à d’importants segments d’habitat convenable, mais limitent néanmoins l’immigration à partir de la rivière Winnipeg adjacente.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet – les populations ont subi un déclin dans le passé, mais il n’existe aucune donnée sur les tendances et l’espèce manifeste des signes de rétablissement depuis les années 1970.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet – aucune information sur la population et le déclin.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Les chiffres sur la démographie et la répartition dépassent les valeurs limites.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Sud de la baie d’Hudson et de la baie James (UD7)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations du sud de la baie d’Hudson et de la baie James
Répartition au Canada : Manitoba, Ontario, Québec


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 1 000 000

Préciser la tendance.
Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 1 000 000

Préciser la tendance.
Stable?

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
> 10

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
Stable?

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat.
En déclin?


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population.
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada.
Inconnu

Tendance globale de la population.
Inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?
Non

La population totale est-elle très fragmentée?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Inconnu

Préciser la tendance du nombre de populations.
Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?
Non


Menaces

Existantes : barrages, pêche illégale. Potentielles : surexploitation due à une nouvelle pêcherie commerciale et à un meilleur accès routier.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD 1-5 – en voie de disparition
UD6 – préoccupante
UD8 – menacée

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Possible, mais peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Inconnu


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD7)

Statut : Préoccupante
Code alphanumérique : Sans objet

Justification de la désignation : Il existe peu de données sur les populations de cette unité désignable. L’habitat et possiblement l’abondance de certaines composantes des populations ont connu un déclin lié à l’exploitation et au grand nombre de barrages. Une plus grande accessibilité à des populations relativement intouchées ainsi que l’expansion probable de l’aménagement hydroélectrique dans certaines régions sont préoccupantes pour cette unité désignable.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet – il y a eu des pertes d’habitat et peut-être des déclins démographiques, mais il n’existe aucune donnée sur les tendances.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – la zone d’occurrence et la zone d’occupation dépassent les valeurs limites.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet – aucune information sur la taille et le déclin des populations.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : La zone d’occurrence, la zone d’occupation et la taille de la population dépassent les valeurs limites.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.

 

Résumé technique – Grands Lacs – haut Saint- Laurent (UD8)

Acipenser fulvescens

Esturgeon jaune
Lake Sturgeon

Populations des Grands Lacs - du haut Saint-Laurent
Répartition au Canada : Ontario, Québec


Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km2) au Canada.
~ 600 000

Préciser la tendance (en déclin, stable, en expansion, inconnue).
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?
Non

Superficie de la zone d’occupation (km2).
< 600 000

Préciser la tendance.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?
Non

Nombre d’emplacements actuels.
< 70

Préciser la tendance du nombre d’emplacements.
En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?
Non

Tendance de l’habitat.
En déclin


Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population.
De 35 à 54 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada.
Inconnu

Tendance globale de la population.
Grave déclin sur 2 ou 3 générations dans le passé. Au cours de la dernière génération, certaines populations ont connu un déclin, d’autres sont demeurées stables et d’autres ont augmenté.

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs.
99 % dans les Grands Lacs

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?
Inconnu

La population totale est-elle très fragmentée?
Oui

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune.
Remarque : les données démographiques sont combinées par grand bassin hydrographique; il existe 63 populations connues dans cette unité désignable.
Pour le bassin et les tributaires :
Lac Supérieur – 6 populations restantes sur 14, < 1 000 dans chacune
Lac Huron – 8 restantes sur 21, < 1 000 dans chacune
Lac Nipissing – inconnu
Lac Simcoe – 0
Lac Sainte-Claire – 5 000 (âge indéterminé), ce chiffre pourrait comprendre des migrants des rivières Détroit et Sainte-Claire et des lacs Huron et Érié
Lac Érié – 3 populations restantes sur 4, < 1 000 dans chacune
Lac Ontario – 3 populations restantes sur 5, 2 reproductrices, < 1 000 dans chacune
Rivière des Outaouais – disparu des tributaires, très peu dans l’axe fluvial
Lac Témiscamingue – probablement une population, gravement décimée, quelques centaines d’individus
Haut Saint-Laurent – 14 populations restantes sur 14, déclin dans le passé dû à des contaminants et à l’exploitation, les populations se sont rétablies, mais présentent aujourd’hui des signes de surexploitation; seulement 3 pourraient compter plus de 1 000 individus matures

Préciser la tendance du nombre de populations.
Pour le bassin et les tributaires :
Lac Supérieur – déclin
Lac Huron – inconnue
Lac Nipissing – inconnue
Lac Simcoe – déclin
Lac Sainte-Claire – augmentation
Lac Érié – légère augmentation
Lac Ontario – légère augmentation
Lac Témiscamingue – déclin
Haut Saint-Laurent – déclin, présente des signes de surexploitation
Rivière des Outaouais – déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?
Non


Menaces

Existantes : surexploitation, barrages, pêche illégale et dégradation et contamination de l’habitat.


Effet d’une immigration de source externe : Peu probable

L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)?
Oui

Statut ou situation des populations de l’extérieur.
UD6 – préoccupante
UD7 – préoccupante
Minnesota et Wisconsin – vulnérable
Michigan et Illinois – en péril
Indiana, Pennsylvanie, New York,
Vermont – gravement en péril

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?
Possible, mais peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?
Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?
Oui?


Analyse quantitative


Statut et justification de la désignation (UD8)

Statut : Menacée
Code alphanumérique : Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition », A2abcd, mais désignée « espèce menacée », A2abcd, car bien qu'un quart des populations soit disparu, plus de la moitié des populations restantes sont stables ou en croissance.

Justification de la désignation : Il existait une pêcherie commerciale de très grande importance dans les Grands Lacs entre le milieu du 19ième siècle et le début du 20ième siècle (c.-à-d. il y a 2 à 3 générations), période durant laquelle les populations de l’espèce ont été réduites à une petite fraction de leur taille initiale. Leur abondance semble toujours fort réduite. Les populations semblent en déclin dans certains segments de la rivière des Outaouais et disparaissent d’un grand nombre de ses tributaires en raison de la construction de barrages. La population du fleuve Saint-Laurent a récemment subi un déclin, probablement à cause de la surpêche, malgré les efforts de rétablissement. Les répercussions directes et indirectes des barrages, du contrôle chimique des grandes lamproies marines, des contaminants et des espèces envahissantes menacent actuellement les populations.


Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Correspond au critère A2abcd – la majorité des populations (toutes dans la région des Grands Lacs) de cette unité désignable ont subi un déclin démographique de près de 100 % entre le milieu du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Depuis lors, la plupart des populations d’esturgeons jaunes n’ont pas crû, et 21 des 63 populations historiques canadiennes de cette unité désignable sont aujourd’hui considérées comme disparues.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Sans objet – vaste répartition.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet – l’abondance des populations dépasse les valeurs limites.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Sans objet – vaste répartition.

Critère E (analyse quantitative) : Sans objet – aucune donnée.