Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

L’andersonie charmante (Bryoandersonia illecebra)

Préface

La gestion de l’andersonie charmante relève du gouvernement provincial de l’Ontario.

Au terme de l'article 37 de la Loi sur les espèces en péril (LEP), le ministre compétent est tenu d’élaborer un programme de rétablissement pour les espèces inscrites comme espèce disparue du pays, en voie de disparition ou menacée. Le paragraphe 44(1) permet au ministre d’adopter un plan existant pour l’espèce si ce plan est conforme aux exigences de la LEP en ce qui concerne le contenu et le processus (articles 39 à 41).

L’andersonie charmante a été désignée « en voie de disparition » en vertu de la LEP en janvier 2005. Le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario a dirigé l’élaboration du présent programme derétablissement, en collaboration avec le Service canadien de la faune, Région de l’Ontario, Environnement Canada. Toutes les compétences responsables ont examiné le programme et en ont accusé réception. Le présent programme de rétablissement a été préparé en consultation avec l'Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara.