Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Mise à jour - Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Crotale de l’Ouest (Crotalus oreganus) au Canada

Information sur l'espèce

Nom et classification

Il y a deux espèces de serpents à sonnette dans l’Ouest canadien. Toutes deux appartiennent au genre Crotalus, de la famille des Vipéridés. Il n’y a pas si longtemps, elles étaient encore considérées comme des sous-espèces d’une même espèce, le Crotalus viridis (Rafinesque, 1818). À l’aide de différentes techniques moléculaires, Pook et al. (2000), Ashton et de Queiroz (2001) ainsi que Douglas et al. (2003) ont pu confirmer que le C. viridis se divise en deux clades, un à l’est des Rocheuses et l’autre à l’ouest. Ashton et de Queiroz (2001) ont même avancé que les différences entre les deux clades sont suffisantes pour donner à chacun le statut d’espèce. Douglas et al. (2003) ont pour leur part proposé des distinctions phylogénétiques plus fines : leurs données semblent indiquer que les deux sous-espèces du clade de l’est (C. viridis viridis et C. viridis nuntius) forment une seule espèce, tandis que six des sous-espèces du clade de l’ouest (C. viridis abyssus, C. viridis cereberus, C. viridis concolor, C. viridis helleri, C. viridis lutosus et C. viridis oreganus) devraient être considérées comme autant d’espèces distinctes. Cependant, Ashton et de Queiroz (2001) ont constaté que deux de ces sous-espèces, le C. viridis oreganus et le C. viridis helleri, s’accouplent régulièrement entre elles. D’ici à ce qu’une classification en espèces et sous-espèces soit arrêtée, les clades de l’est et de l’ouest seront considérés comme des espèces, respectivement appelées Crotalus viridis (Rafinesque, 1818), ou « crotale des prairies », et Crotalus oreganus (Holbrook, 1840), ou « crotale de l’Ouest ».

Description

Le crotale de l’Ouest (Crotalus oreganus) est l’un des deux serpents venimeux de Colombie-Britannique, l’autre étant la minuscule couleuvre nocturne (Hypsiglena torquata), dont le venin est inoffensif pour les humains. Le crotale de l’Ouest est un serpent long et robuste qui se distingue par une tête triangulaire, un cou bien démarqué, des taches sur le dos et les flancs et une queue qui se termine par une cascabelle, ou sonnette (Gregory et Campbell, 1984). La peau de l’animal est jaune ou havane verdâtre, ornée de grosses taches dorsales de couleur havane à vert olive, bordées de couleur plus pâle. Près de la queue, ces taches prennent la forme de bandes foncées. Des taches plus petites ornent les flancs de l’animal. Chez les juvéniles, les taches sont de couleur plus pâle, mais elles sont plus contrastées.