Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la camassie faux scille (Camassia scilloides) au Canada - Mise à jour

Facteurs limitatifs et menaces

L’activité humaine a fait disparaître trois populations de l’espèce : celle du cap Mosquito (sous-population du cap Fish), qui a succombé à la transformation de son habitat pour la construction de chalets il y a moins de dix ans, celle de l’île North Harbour, mentionnée par Core (1948), et celle de l’île Bois Blanc, dont on possède des spécimens récoltés par Macoun en 1882.

Le nombre de cormorans à aigrettes fréquentant la région des Grands Lacs inférieurs a fortement augmenté depuis quelques années. Ces oiseaux, qui nichent dans plusieurs îles du lac Érié, exercent une pression considérable sur la camassie faux-scille comme sur d’autres espèces animales et végétales, en particulier les plantes herbacées, par leur piétinement du sol et par l’action de leurs riches fientes. Ainsi, la camassie faux-scille a été complètement anéantie dans l’île East Sister, et la grande population de l’île Middle a connu un déclin important de son effectif.