Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la camassie faux scille (Camassia scilloides) au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

Les bulbes des Camassia, riches en amidon, sont comestibles. Les espèces de l’Ouest (C. leichtlinii et C. quamash) faisaient partie du régime alimentaire des Autochtones et des explorateurs européens. Native American Ethnobotany Database de D. Moerman comprend 76 mentions de Camassia (certaines parmi les plus anciennes concernent le C. scilloides, mais il s’agit dans tous les cas de l’espèce sensu lato, et non dans son acception actuelle). Les Autochtones fréquentant la région des Grands Lacs faisaient probablement le même usage de la camassie faux-scille et l’ont peut-être même introduite, accidentellement ou intentionnellement, dans les îles du lac Érié.

On trouve souvent des bulbes de Camassia dans les commerces de produits horticoles spéciaux, mais il s’agit le plus souvent des espèces de l’Ouest (C. leichtlinii et C. quamash).