Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

CHOUETTE TACHETÉE DU NORD (Strix occidentalis caurina)

7. Rôle écologique

La Chouette tachetée est un prédateur supérieur qui a des besoins spécialisés en matière d’habitat. Dans certaines forêts de conifères anciennes de fin de succession de la côte ouest de l’Amérique du Nord, l’espèce se situe au sommet de la chaîne trophique ou presque. Le sort des espèces forestières menacées ou en voie de disparition peut être considéré comme un indicateur de la diversité et de la fonction des écosystèmes (MELP, 1998). Ainsi, lorsque les activités humaines menacent la viabilité d’une espèce, comme c’est le cas pour la Chouette tachetée, on peut penser que les écosystèmes eux-mêmes sont altérés et que d’autres espèces risquent également d’être touchées par ces activités. La Chouette tachetée peut également être considérée comme une espèce parapluie, comme d’autres espèces sauvages qui ont de vastes domaines vitaux (p. ex. l’ours grizzli, Ursus arctos horribilis, et l’Autour des palombes). Si on peut conserver suffisamment d’habitat pour ces espèces, on peut aussi conserver l’habitat d’une multitude d’autres espèces ayant des domaines vitaux plus petits et des besoins semblables en matière d’habitat.

On ignore quelles seraient les conséquences de la disparition éventuelle de la Chouette tachetée sur les fonctions de l’écosystème, de même que l’ampleur des changements qui en résulteraient.