Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

CHOUETTE TACHETÉE DU NORD (Strix occidentalis caurina)

Annexe 5

définitions de l’habitat convenable pour la chouette tachetée en Colombie-Britannique(d’après SOMIT, 1997)

Type d’habitatHabitat supérieur
(nidification, perchoir, alimentation et dispersion)
Habitat moyen
(perchoir, alimentation et dispersion)

Écosystèmes humides :Sous-zone maritime des zones biogéoclimatiques àpruche de l’Ouest et à pruche subalpine

Perturbations naturelles : Événements entraînant le renouvellement des peuplements rares à peu fréquents

Caractéristiques de l’habitat convenable
  • Trois strates de couvert ou plus, couvert plurispécifique dominé par de gros arbres (>75 cm dhp) à l'étage supérieur (en général de 37 à 185 tiges/ha).
  • Fermeture du couvert modérée à élevée (de 60 à 80 %).
  • Cinq gros arbres (>50 cm dhp) ou plus/ha présentant diverses déformations (p. ex. profondes cavités, cimes brisées, infections par le faux-gui).
  • Cinq gros chicots (>75 cm dhp) ou plus/ha.
  • Accumulations (>268 m3/ha) d’arbres tombés ou d’autres débris ligneux grossiers sur le sol.
  • Deux strates de couvert ou plus, couvert plurispécifique dominé par de gros arbres (>50 cm dhp) à l'étage supérieur (en général 247‑457 tiges/ha, mais des densités aussi faibles que 86 tiges/ha sont possibles là où on trouve des arbres de grand diamètre).
  • Fermeture du couvert modérée à élevée (de 60 à 80 %).
  • Cinq gros arbres (>50 cm dhp) ou plus/ha présentant diverses déformations (p. ex. profondes cavités, cimes brisées, infections par le faux-gui).
  • Cinq gros chicots (>50 cm dhp) ou plus/ha.
  • Accumulations (>100 m3/ha) d’arbres tombés ou d’autres débris ligneux grossiers sur le sol.

Écosystèmes secs : Sous-zone sous-maritime des zones biogéoclimatiques à pruche de l’Ouest et à pruche subalpine, et zones biogéoclimatiques du Douglas taxifolié de l’Intérieur et de l'épinette d’Engelmann et du sapin subalpin

Perturbations naturelles : Événements entraînant le renouvellement des peuplements peu fréquents à feux assurant le maintien des peuplements fréquents; la suppression des incendies a accru la fréquence des événements de renouvellement des peuplements.

Caractéristiques de l’habitat convenable
  • Trois strates de couvert ou plus, couvert plurispécifique dominé par de gros arbres (>50 cm dhp) à l'étage supérieur (en général de 173 à 247 tiges/ha), mais des densités aussi faibles que 86 tiges/ha sont possibles là où on trouve des arbres de grand diamètre).
  • Fermeture du couvert modérée à élevée (de 60 à 85 %).
  • Cinq gros arbres (>30 cm dhp) ou plus/ha présentant diverses déformations (p. ex. profondes cavités, cimes brisées, infections par le faux-gui).
  • Sept gros chicots (>50 cm dhp) ou plus/ha.
  • Accumulations (>268 m3/ha) d’arbres tombés ou d’autres débris ligneux grossiers sur le sol.
  • Deux strates de couvert ou plus, couvert plurispécifique dominé par de gros arbres (>30 cm dhp) à l'étage supérieur (en général >247 tiges/ha).
  • Peuplements dont le couvert de l’étage supérieur doit renfermer 20 % de Fd et/ou de Hw.
  • Fermeture du couvert supérieure à 50 %.
  • Cinq gros arbres (>30 cm dhp) ou plus/ha présentant diverses déformations (p. ex. profondes cavités, cimes brisées, infections par le faux-gui).
  • Cinq gros chicots (>30 cm dhp) ou plus/ha.
  • Accumulations (>100 m3/ha) d’arbres tombés ou d’autres débris ligneux grossiers sur le sol.