Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Faucon pèlerin des sous-espèces pealei et anatum/tundrius au Canada – Mise à jou

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Le Faucon pèlerin est protégé en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), qui restreint l’importation et l’exportation d’oiseaux et d’œufs dans les pays signataires. Il figure parmi les « espèces menacées d’extinction immédiate par le commerce » répertoriées à l’annexe 1 de la CITES. Comme d’autres accipitridés, le Faucon pèlerin n’est pas protégé en vertu de la Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs, de ressort fédéral, mais il figure parmi les espèces énumérées à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril(LEP), également de ressort fédéral, et bénéficie à ce titre d’une protection sur les terres fédérales.

Les sous-espèces anatum et pealei figurent à l’annexe 1 de la LEP, et la sous-espèce tundrius, à l’annexe 3 (voir le site Web sur la LEP : Annexe 3). Dans son rapport intitulé Les espèces sauvages 2005 : Situation générale des espèces au Canada, le Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) attribue une cote globale de 4 (« en sécurité ») au Faucon pèlerin au Canada. L’espèce y est considérée comme « en péril » en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, « sensible » au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Colombie-Britannique, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador, et « en sécurité » au Nunavut (CCCEP, 2006).

Aux États-Unis, la sous-espèce anatum a été retirée de la liste des espèces menacées, et sa gestion relève maintenant de l’Office of Migratory Bird Management (Federal Register, 1999). La capture de fauconneaux est maintenant permise dans les 48 États contigus en vertu du plan de gestion du Faucon pèlerin (Peregrine Falcon management plan) de l’USFWS (2003).

Le Faucon pèlerin jouit également d’une protection en vertu de toutes les lois provinciales et territoriales sur les espèces fauniques, mais l’ampleur de cette protection varie d’une province et d’un territoire à l’autre. Les cotes attribuées et leur signification légale varient selon la province ou le territoire (tableau 9).

Tableau 9. Cotes attribuées au Faucon pèlerin dans chaque province et territoire
Province/territoireanatum
Cote établie par le RPPN
anatum
Cote attribuée par la province
tundrius
Cote établie par le RPPN
tundrius
Cote attribuée par la province
pealei
Cote établie par le RPPN
pealei
Cote attribuée par la province
Colombie-BritanniqueS2B SZNListe rougeSZNListe bleueS3B S2NListe bleue
AlbertaS3BMenacé    
SaskatchewanS1B SZN     
Manitoba En voie de disparition    
OntarioS2S3B SZNMenacé Menacé  
QuébecS3VulnérableS3Aucune  
Nouveau-Brunswick En voie de disparition    
Nouvelle-Écosse Menacé    
Terre-Neuve Menacé Menacé  
Territoires du Nord-OuestSNREn périlSNRPotentiellement en péril  
Nunavut Aucune Aucune  
Yukon Menacé Protection spéciale