Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation de la loutre de mer au Canada – Mise à jour

Répartition

La loutre de mer fréquentait autrefois tout le littoral du Pacifique, depuis le nord du Japon jusqu'au centre de la Basse-Californie (figure 2) (Kenyon, 1969; Riedman et Estes, 1990). La chasse intensive pour la fourrure, qui a débuté dans les années 1740, a failli exterminer l'espèce (Kenyon, 1969). Les loutres de mer ont été protégées en 1911, alors qu'il n'en restait plus que 2 000 réparties en 13 groupes reliques (figure 2) (Kenyon, 1969).

Plusieurs de ces groupes restants ont vu leurs effectifs décliner jusqu'à l'extinction, probablement à cause de leur petite taille. L'un d'eux, qui fréquentait les eaux des îles de la Reine-Charlotte, est disparu; la dernière loutre de mer à habiter les eaux (canadiennes) de la Colombie-Britannique a été abattue en 1929 au large de l'île de Vancouver (Cowan et Guiguet, 1960; Kenyon, 1969; Monroe, 1985).

La loutre de mer occupe aujourd'hui à peu près la moitié de son aire de répartition historique (figure 2) : le nord du golfe d'Alaska, les Aléoutiennes, la péninsule du Kamtchatka et l'archipel des Kouriles (Estes, 1990a). De vastes superficies sises au sud du golfe d'Alaska demeurent inhabitées, sauf pour ce qui est des populations récemment réintroduites dans le sud-est de l'Alaska, en Colombie-Britannique et au Washington, et d’une population relique en Californie.

Figure 2.  Répartition historique et actuelle de la loutre de mer, avec indications pour les colonies restantes et les populations déplacées (translocation)

Figure 2.  Répartition historique et actuelle de la loutre de mer, avec indications pour les colonies restantes et les populations déplacées (translocation).

Durant les années 1960 et 1970, on a réintroduit des loutres de mer capturées à l'île Amchitka et dans le détroit Prince-William dans des habitats inoccupés en Alaska, en Colombie-Britannique, au Washington et en Oregon (Riedman et Estes, 1990; Estes, 1990b). Quatre-vingt-neuf loutres ont ainsi été réintroduites dans la baie Checleset, au nord-ouest de l'île de Vancouver : 29 en 1969, 14 en 1970 et 46 en 1972. En 1972, on observait des loutres de mer depuis les îles de la Reine-Charlotte jusque dans la baie Barkley, ce qui indique que certains des animaux déplacés se sont dispersés (Bigg et MacAskie, 1978). En 1977, des relevés aériens ont permis de repérer des loutres de mer près du lieu de translocation original de la baie Checleset, de même que près du récif Bajo, à l'île Nootka, à 75 km au sud-est (figure 3) (Bigg et MacAskie, 1978). Jusqu'en 1991, la population de loutres de mer de l'île de Vancouver était composée de deux groupes : un dans la baie Checleset et l'autre à proximité de l'île Nootka (MacAskie, 1987), mais à partir de 1992, elle occupait toute la région située entre la pointe Estevan et la baie Quatsino au nord-ouest (figure 3) (Watson, 1993). Entre 1977 et 1991, l'aire de répartition de cette population s'est agrandie au rythme de 15,3 p.100 par année (Watson, 1993).

En 1989, on a signalé un groupe de loutres de mer dans les îles Goose, à 125 km au nord-ouest de l'île de Vancouver (figure 3). Des loutres isolées ont été signalées dans les îles Goose en 1976 (Bigg et MacAskie, 1978) et plus tard, mais ce n'est qu'en 1989 qu'on y a observé pour la première fois des mères accompagnées de petits (D. Powers, gardien, Hakai Pass Recreational Area, c/o British Columbia Parks, Caribou District, 540 Borland Street, Williams Lake, B.C. V2G 1R8, communication personnelle). On ignore d'où viennent ces loutres de mer.

Figure 3. Répartition de la population de loutres de mer de Colombie-Britannique

Figure 3. Répartition de la population de loutres de mer de Colombie-Britannique.

 

Entre 1965 et 1969, on a réintroduit des loutres de mer en divers endroits dans le sud-est de l'Alaska (Jameson et al., 1982; Riedman et Estes, 1990), ce qui pourrait expliquer les mentions confirmées au large de l'extrémité nord des îles de la Reine-Charlotte. En 1969 et 1970, on a transporté des loutres de mer dans l'État de Washington (Jameson et al., 1986). Ce sont sans doute des animaux de cette population que l’on a observés entre autres au large du sud de l'île de Vancouver et dans le détroit de Georgia. La population de loutres de mer de Californie, un groupe relique, s'étend des environs de la pointe Ano Nuevo jusqu'à Point Sal (Riedman et Estes, 1990; J. Estes, National Biological Survey, University of California, Santa Cruz, Californie 95064, communication personnelle).