Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la situation de la loutre de mer au Canada – Mise à jour

Protection

La loutre de mer est protégée depuis 1911 en vertu du Traité international sur le phoque à fourrure, signé par les États-Unis, la Russie, le Japon et la Grande-Bretagne (pour le Canada). Au Canada, elle est protégée en vertu de la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral ainsi que de la Loi sur la faune et de son règlement d'application en Colombie-Britannique. En 1980, l'espèce a été désignée « en danger de disparition » par le CSEMDC (Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada, ancien nom du COSEPAC) ainsi qu’en vertu de la Loi sur la faune de la Colombie-Britannique, désignation également retenue par MacAskie (1987). Aux États-Unis, la loutre de mer est protégée en vertu du Marine Mammal Protection Act de 1972, qui interdit de la capturer ou de la harceler, sauf aux fins de l’exposition publique ou de la recherche scientifique. Les peuples autochtones de l'Alaska sont autorisés à capturer des loutres de mer à des fins traditionnelles. En Californie, où elle est considérée comme une sous-espèce distincte (Wilson et al., 1991), la loutre de mer est désignée « menacée » (« threatened ») en vertu du Endangered Species Act de 1972 (Estes, 1990b).