Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Loi sur les espèces en péril : rapport au Parlement 2005

Message du ministre

Je suis heureux de présenter aux Canadiens et aux Canadiennes le deuxième rapport annuel sur l'administration de la Loi sur les espèces en péril (LEP), qui vise la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2005.

L'entrée en vigueur intégrale de la LEP s'est faite en juin 2004 et elle est un outil important pour la conservation et la protection des espèces en péril au Canada. La LEP constitue un élément central du programme écoACTION du gouvernement et elle apporte un complément aux programmes d'intendance et aux lois provinciales et territoriales.

Ce rapport souligne les progrès réalisés par le gouvernement fédéral et ses partenaires dans la désignation et la protection des espèces en péril au Canada. Environnement Canada a travaillé en étroite collaboration avec Pêches et Océans Canada et l'Agence Parcs Canada à la mise en oeuvre de mesures de protection et de rétablissement des espèces sur les terres et dans les eaux qui relèvent du gouvernement fédéral. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, les organisations autochtones, les groupes voués à la conservation et les citoyens ont tous participé à la protection des espèces en péril.

Voici les faits saillants pour la période visée :

  • Le gouvernement fédéral a signé une entente bilatérale sur la protection et le rétablissement des espèces en péril avec la Colombie-Britannique.

  • Le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril a continué à faire participer les Canadiens à des projets d'intendance aux quatre coins du pays. Environ 152 projets qui concernent des espèces terrestres et aquatiques en péril ont été entrepris.

  • Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a poursuivi ses importants travaux sur l'évaluation de la situation des espèces en péril. Il a présenté 55 évaluations en 2005.

  • En 2005, 112 espèces ont été ajoutées à la Liste des espèces en péril, ce qui portait à 345 le nombre total des espèces inscrites au 31 décembre 2005.

  • Le Registre public de la LEP comprendra maintenant une vaste gamme de documents ayant trait à la LEP.

Je peux assurer tous les parlementaires et tous les Canadiens que notre gouvernement tient à protéger les espèces et leurs habitats au profit des Canadiens d'aujourd'hui et des enfants de demain.

Pour obtenir plus d'information sur la LEP ou pour participer à la conservation et à la protection des espèces en péril, j'invite tous les Canadiens à consulter le Registre public de la LEP.

John Baird
Ministre de l'Environnement