Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le potamot de Ogden (Potamogeton ogdenii) au Canada

Résumé technique

Potamogeton ogdenii

Potamot de Ogden – Ogden’s pondweed

Répartition au Canada :

Ontario

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada

Selon un polygone comprenant les trois spécimens connus. Aux fins du présent calcul, le comté de Hastings a été utilisé arbitrairement comme étant le site de la collecte de 1873. Bien qu’ancien, son vague emplacement l’empêche d’être considéré comme étant disparue du pays. Moins de 1 000 km²

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Peu probable

Superficie de la zone d’occupation (km²).

Fondé sur le fait que les sites de Davis Lock et de la pointe Murphys sont existants. Zone actuelle de < 1 km² (< 2 ha), mais fondée sur une technique du quadrillage de 2 km², certainement de < 20 km².

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

(Perte de la population des étangs à castors du ruisseau Black) : En déclin en raison de la perte d’un emplacement récent.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés

(La population historique du comté de Hastings est inconnue, mais demeure probablement existante; elle est possiblement présente dans le Parc provincial de la Pointe Murphys, près de l’ancienne population du ruisseau Black, et demeure probablement existante à Davis Lock.): De 0 à 3

Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

(Perte de la population du ruisseau Black). En déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Non

Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

(Perte de l’aire du ruisseau Black et probablement perte de la qualité en raison de la dispersion des plantes aquatiques envahissantes.). En déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

(La plupart des plantes se reproduisent végétativement et survivent à l’hiver puisqu’elles possèdent des bourgeons hivernaux spécialisés.). Inconnue, mais possibilité de plusieurs années pour atteindre la maturité.

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Inconnu

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.

En déclin (perte de la population du ruisseau Black)

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Inconnu

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Inconnu

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)?

(Deux emplacements récents se situent dans le même bassin hydrographique et la dispersion est causée par les eaux et probablement par la sauvagine.). Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune. Aucune vérification, mais possibilité de plus de 3 ayant des plantes existantes.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

En déclin

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • La perte de la plupart des habitats aquatiques a été observée sur un site;
  • les menaces sur les autres sites sont possiblement principalement liées à la dispersion des plantes aquatiques envahissantes.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis : Les classements dans les États adjacents sont New York (SI)

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitats disponibles au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Non

Analyse quantitative

Aucune analyse disponible

Statut actuel

COSEPAC : en voie de disparition (2007)

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab (ii, iii, iv) + B2ab (ii, iii, iv)

Justification de la désignation : Cette espèce est une plante aquatique qui est en péril à l’échelle mondiale et qui compte de faibles effectifs; seuls 11 sites existants sont connus à l’échelle mondiale. Au Canada, on la trouve dans seulement trois sites dans le sud-est de l’Ontario où l’espèce a été cueillie pour la dernière fois en 1987. De récents travaux sur le terrain ont permis de documenter la perte d’habitat et la disparition probable du pays d’une population, mais n’a pas permis de retrouver les autres populations. L’un des emplacements est un site historique situé dans une région relativement non perturbée qui ne possède aucune information précise d’emplacement. La présence de plantes aquatiques envahissantes dans des endroits à proximité des populations dont on présume l’existence laisse entrevoir un déclin continu dans l’ensemble de l’aire et de la qualité de l’habitat de l’espèce indigène. Cependant, l'espèce, que l'on confond facilement sur le terrain avec d'autres potamots à feuilles étroites similaires, est probablement encore présente au Canada dans les habitats convenables à proximité des sites auparavant connus.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Ne satisfait pas à ce critère. Les renseignements sont insuffisants.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Satisfait au critère « en voie de disparition » B1ab (ii, iii, iv) + B2ab (ii, iii, iv) en raison de ses petites zones d’occurrence et d’occupation, du nombre de sites inférieur à 5 et du déclin continu  dans la zone d’occupation en raison de la disparition de la population du ruisseau Black, du déclin présumé de l’habitat potentiel au lac Big Rideau et autour en raison de  la prolifération des plantes aquatiques envahissantes. Même si la présence des deux autres populations n’a pu être confirmée, une population ou plus pourrait encore exister puisqu’un habitat convenable semble être présent.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Ne satisfait pas à ce critère. Les renseignements sont insuffisants car la taille de la population est inconnue.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Satisfait probablement au critère D2 pour la catégorie « espèce menacée », en se fondant sur le nombre de site inférieur à 5 à l’intérieur de la zone d’occupation de moins de 20 km² et à la présence d’une plante aquatique agressivement envahissante dans les eaux adjacentes au site de Davis Lock.

Critère E (Analyse quantitative) : Ne rencontre pas ce critère. Aucune analyse n’est disponible.