Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le potamot de Ogden (Potamogeton ogdenii) au Canada

Facteurs limitatifs et menaces

Les menaces pouvant peser sur le potamot de Ogden sont la destruction de son habitat, par exemple la disparition d’étangs à castors, et la compétition que peut lui faire des plantes envahissantes, comme le myriophylle en épi. L’étendue de tels effets pourrait être minine à l’heure actuelle. À Davis Lock, le peu d’incidence des plantes envahissantes sur les communautés aquatiques diversifiées dans le secteur des baies tranquilles où le potamot de Ogden aurait été trouvé était évident. Le ruisseau Black, à la pointe Murphys, ne montrait pas non plus de signes notables de dommages causés par des plantes envahissantes. Toutefois, le myriophylle en épi est commun dans les baies du lac Big Rideau à l’intérieur du parc provincial de la Pointe Murphys et dans les environs immédiats : une grande superficie de zones renfermant une bonne diversité de plantes aquatiques et une quantité limitée de cette plante envahissante sont également présentes. Le potamot crépu (Potamogeton crispus), plante aquatique envahissante, n’a pas été observé à Davis Lock, et il n’est présent dans la région de la pointe Murphys qu’en petit nombre. L’hydrocharide grenouillette (Hydrocharis morsus-ranae) est une autre plante aquatique envahissante qui est commune dans l’est de l’Ontario; cette espèce n’a pas été vue dans le secteur de Davis Lock, et elle était rare au ruisseau Black et dans la baie Hoggs.

Comme les étangs à castors sont éphémères par nature, une espèce rare peu proliférante poussant dans ces milieux risque de disparaître localement quand les étangs se trouvent asséchés. En outre, le potamot de Ogden se trouve aussi en péril dans l’ensemble de son aire de répartition du fait de ses faibles effectifs. Selon Hellquist et Mertinooke-Jongkind (2003), la population mondiale ne compterait que dix sites encore existants (ces auteurs ne répertorient qu’un seule des deux sites ontariens récents).