Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le buchnéra d’Amérique au Canada - Mise à jour

Taille et tendances des populations

The Nature Conservancy attribue à l’espèce la cote G5 à l’échelle mondiale (Oldham, 1996). On croit que cette évaluation est erronnée, car on y confond le B. americana et le B. floridana. Le B. americana au sens strict serait coté G3 ou G4 (Ostlie, 1990).

The Nature Conservancy (1997) classe le B. americana parmi les espèces historiques ou disparues dans le district de Columbia, le Delaware, le Maryland, le Michigan, la Caroline du Nord, le New Jersey, l’État de New York et la Pennsylvanie. L’espèce est mentionnée en Alabama, en Floride, en Louisiane, au Mississippi, en Oklahoma et en Caroline du Sud, mais son statut dans ces États est indéterminé. Elle est cotée S1 (extrêmement rare) en Géorgie et en Virginie, S2 en Ohio et au Texas, S3 en Illinois, au Kansas et au Tennessee, S3-S4 au Kentucky et S4 en Arkansas et au Missouri.

En Ontario, on lui a attribué la cote S1 (Oldham, 1996)
 Superficie de l’habitat
(ha)
Eff.
1981
Eff.
1997
Effectif
maximal
Effectif
minimal
Populations existant toujours en Ontario
1. L’ancien camp militaire Ipperwash0,49700---
2. Ancien camp Ipperwash – bassin biologique0,2710---
3. Lac Richmond Park0,75304621971 (1994)23 (1991)
4. Parc provincial The Pinery0,008953594 (1984)3 (1997)
5. Plage Ipperwash--88--
Populations fortement en déclin, sur le point de disparaître
6. Ipperwash (ancien parc provincial)0,00412 054 (1984)0 (1997)
Populations disparues
1. Réserve de la Première nation de Kettle Point0,005900450 (1983)0 (1991-1997)
2. Port Franks, Poplar Lodge0,00445045 (1981)0 (1997)


Description détaillée

  1. L’ancien camp d’entraînement militaire Ipperwash – Champ 1 - environ 700 sujets comptés le 31 juillet 1981 par Tony Reznicek, William Vanden Bygaart et Terry Crabe sur une superficie de 46 m sur 107 m. Le champ est sillonné de traces de véhicules. D.A. Sutherland (1997, comm. pers.) a compté environ autant de sujets, sinon un peu plus, en 1993, lors d’études réalisées de la mi-septembre au 8 octobre.

  2. Ancien camp Ipperwash –au bassin biologique. Trois sous-populations ont été relevées le 31 juillet 1981 par Tony Reznicek, William Vanden Bygaart et Terry Crabe.

    2a. Champ 2 – environ 260 sujets sur les bords d’un étang peu profond de 30 m sur 60 m.
    2b. Champ 3 - environ 300 sujets sur une superficie de 6 m sur 18 m dans un pré.
    2c. Champ 4 – environ 150 sujets sur une superficie de 6 m sur 12 m dans un pré adjacent au champ 3.

    Comme il était tard dans la saison, Sutherland et al.(1994) n’ont pas pu établir si l’effectif avait augmenté ou diminué par rapport aux estimations de 1981. Ils ont cependant découvert plusieurs petites populations éparpillées dans des prés humides, entre ce site et celui décrit précédemment.

  3. Lac de Richmond Park – environ 0,7 ha de pré humide propice. Il s’agit d’un terrain privé non aménagé bordé au sud par l’ancien camp d’entraînement militaire et par des chalets.

  4. Parc provincial The Pinery – Environ 85 p. 100 des sujets recensés dans ce parc se trouvaient dans un pré clôturé de 36 m2. Quelques sujets ont été observés, à plusieurs reprises, dans 9 autres prés humides situés à proximité.

  5. Plage Ipperwash - Alf Rider, ainsi que John et Dorothy Tiedje, de Sarnia, ont découvert 88 sujets dans des prés humides du West Parkway Drive, les 25 et 26 septembre 1997. La majorité de ces sujets poussaient sur des terres privées non aménagées, mais certains se trouvaient sur des terres de la Couronne.

  6. Ipperwash (ancien parc provincial) – Quelques sujets seulement ont été recensés depuis 1986. Le pré humide a été envahi en grande partie par le thuya et la végétation arbustive, et il s’y accumule des débris organiques. La population de buchnéra d’Amérique est en déclin continu depuis la construction du chemin d’accès au parc et du terrain de stationnement dans les années 1970. Elle est menacée de disparition imminente en raison de la transformation de l’habitat (A. Rider, 1997, comm. pers.; C. Van den Bygaart, 1997, comm. pers.).

  7. Réserve de la Première nation de Kettle Point – Site de 46 m sur 46 m sur un lot non aménagé. Environ 300 sujets ont été comptés en 1990, mais plusieurs maisons ont depuis été construites sur ce lot, et aucun sujet n’a été recensé lors des relevés ultérieurs, qui ont pourtant été fréquents (A. Rider, 1997, comm. pers.).

  8. Port Franks, Poplar Lodge - Environ 45 sujets ont été vus pour la dernière fois en 1984, sur une étendue de 36 m2 dans un port de plaisance du secteur Windsor Park. Ce site a été envahi par des mauvaises herbes, et de nouvelles maisons ont été construites dans le secteur (A. Rider, 1997, comm. pers.).

Tendances

L’effectif du buchnéra d’Amérique varie de façon importante d’une année à l’autre (annexe 1). Le déclin des populations, survenu en 1986, peut être attribué au niveau très élevé de l’eau dans les prés humides durant la majeure partie de la saison de croissance (Crabe, 1989). À l’été 1988, une sécheresse persistante peut avoir causé une diminution du nombre de tiges florifères. En 1997, l’eau du lac Huron a de nouveau atteint un niveau très élevé. En septembre de cette année-là, Alf Rider a dénombré 550 sujets, mais ce relevé n’englobait pas l’ancien camp Ipperwash et l’ancien parc provincial Ipperwash, qui étaient occupés par les Autochtones. La seule année où tous les sites connus ont été recensés, soit en 1981, on a compté au total 2 182 sujets. Il semble que le buchnéra d’Amérique ait disparu de l’île Squirrel, où Dodge l’avait observé en 1914.

La situation des populations de buchnéra d’Amérique du Lac Richmond Park et de l’ancien camp Ipperwash peut être considérée comme excellente (A) selon les critères définis par Ostlie (1990). Celle des autres populations est difficile à évaluer en raison de la grande variabilité de leur effectif d’une année à l’autre. La population de l’ancien parc provincial Ipperwash est encore comptée comme population existante, mais elle est sur le point de disparaître.