Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport annuel du COSEPAC 2003

Annexe I.

 

Évaluations des statuts du COSEPAC, novembre 2002.

Les résultats sont regroupés selon le taxon, puis selon la catégorie de statut. Une justification de la désignation est donnée pour chaque espèce. Les notes d'évaluation et un court historique des désignations de statut suivent. L'aire de répartition canadienne de chaque espèce (selon la province, le territoire, l'océan) est fournie.

Mammifères

 
Baleine à bec communeHyperoodon ampullatusEn voie de disparition
 Population du plateau néo-écossais
 Justification de la désignation
 Cette population compte environ 130 individus et semble stable à l'heure actuelle. Les exploitations pétrolières et gazières à l'intérieur et autour de l'habitat principal de cette population représentent les plus grandes menaces et réduiront probablement la qualité de l'habitat. Cependant, il existe peu de renseignements sur la façon dont l'espèce est touchée ou non par les activités de l'exploitation pétrolière et gazière.
 RépartitionOcéan Atlantique 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1996. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.
 
Ours polaireUrsus maritimusPréoccupante
 Justification de la désignation
 Ce très grand carnivore joue un rôle essentiel dans l'écosystème arctique du Canada et est d'une importance considérable pour les peuples autochtones du Nord. La très grande quantité de renseignements à long terme disponibles pour cette espèce indiquent que la plupart des populations semblent stables. Quelques populations ont connu un déclin, et des mesures correctives sont prises pour inverser ces tendances. Toutefois, cette espèce a un taux lent de reproduction et est très vulnérable à la prise excessive des femelles adultes. Sa conservation dépend ainsi considérablement de stratégies de gestion appropriées. Les ours polaires sont également touchés par le changement climatique. Dans la partie sud de leur aire de répartition, une tendance vers des saisons plus longues sans glace a influé sur leur cycle biologique. De plus, en tant que prédateur de niveau trophique supérieur, les ours possèdent un certain nombre de substances polluantes dans leur corps, ce qui pourrait augmenter le taux de mortalité si les niveaux devenaient toxiques.
 RépartitionYT NT NU MB ON QC NL 
 Historique du statut
 Espèce désignée " non en péril " en avril 1986. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " préoccupante " en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en avril 1999 et en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.
 

Oiseaux

 
Courlis à long becNumenius americanusPréoccupante
 Justification de la désignation
 L'espèce est associée à l'habitat de prairie qui a connu un déclin et pourrait diminuer davantage. La population mondiale est en déclin.
 RépartitionBC AB SK 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Reptiles

 
Massasauga de l'EstSistrurus catenatus catenatusMenacée
 Justification de la désignation
 Le massasauga a connu un important déclin en matière de répartition et d'abondance en raison de la persécution par les humains, de la mortalité sur le réseau routier en croissance dans le Sud de l'Ontario, de perte d'habitat causée par le drainage de terres humides et la destruction de gîtes d'hivernage et de fragmentation de l'habitat par les routes. Des activités récentes menées par l'équipe de rétablissement ont réduit la persécution par les personnes, mais les réseaux routiers en croissance et la construction de chalets ainsi que l'expansion urbaine continuent de réduire l'aire de répartition et l'abondance de cette espèce.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1991. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Amphibiens

 
Grenouille léopardRana pipiensPréoccupante
 Populations boréales de l'Ouest/des Prairies
 Justification de la désignation
 Cette espèce demeure répandue, mais elle a connu une grave contraction de son aire de répartition et une perte de populations, particulièrement dans l'Ouest. Cette contraction a été accompagnée d'un isolement accru des populations restantes dont la taille fluctue largement. Cette espèce est touchée de manière défavorable par la conversion de l'habitat, incluant le drainage et l'eutrophisation de terres humides, l'introduction de poissons gibier, la prise, la contamination par pesticides et la fragmentation qui freine la recolonisation et le sauvetage des populations en déclin.
 RépartitionNT AB SK MB 
 Historique du statut
 Espèce désignée préoccupante en avril 1998. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant.
 
Crapaud de l'OuestBufo boreasPréoccupante
 Justification de la désignation
 Cette espèce a connu des déclins de populations et des disparitions de populations; de nombreuses données en montrant au moins une. L'espèce est relativement intolérante à l'expansion urbaine et à la conversion de l'habitat à des fins d'utilisation agricole. Dépendante de mares oligotrophes et sans poissons et de petits lacs pour sa reproduction, l'espèce est également vulnérable à la détérioration de l'habitat, aux prédateurs et aux compétiteurs exotiques introduits et aux maladies. Cette espèce demeure répandue et abondante localement dans l'ensemble de son aire de répartition historique au Canada, malgré sa vulnérabilité connue à l'expansion urbaine, à la conversion de l'habitat à des fins d'agriculture, à la détérioration de l'habitat, aux prédateurs et aux compétiteurs exotiques introduits ainsi qu'aux maladies, lesquels ont tous lourdement contribué à la réduction de son abondance et de son aire de répartition plus au sud.
 RépartitionYT NT BC AB 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Poissons

 
Épinoche benthique du lac EnosGasterosteus sp.En voie de disparition
 Justification de la désignation
 Ces poissons sont limités à un seul petit lac sur l'île de Vancouver et connaissent une grave diminution du nombre d'individus en raison de la détérioration de la qualité de l'habitat et de l'introduction d'espèces exotiques.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 La désignation initiale (incluant les espèces benthique et limnétique) était " menacée " en avril 1988. Divisée en deux espèces lors d'un réexamen en novembre 2002: épinoche benthique du lac Enos et épinoche limnétique du lac Enos. L'épinoche benthique du lac Enos a été désignée en novembre 2002 comme étant en voie de disparition. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Épinoche limnétique du lac EnosGasterosteus sp.En voie de disparition
 Justification de la désignation
 Ces poissons sont limités à un seul petit lac sur l'île de Vancouver et connaissent une grave diminution du nombre d'individus en raison de la détérioration de la qualité de l'habitat et de l'introduction d'espèces exotiques.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 La désignation initiale (incluant les espèces benthique et limnétique) était " menacée " en avril 1988. Divisée en deux espèces lors d'un réexamen en novembre 2002: épinoche benthique du lac Enos et épinoche limnétique du lac Enos. L'épinoche limnétique du lac Enos a été désignée en novembre 2002 comme étant en voie de disparition. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Chat-fou du NordNoturus stigmosusEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Cette espèce a une aire de répartition canadienne très limitée (deux localités existantes), touchée par la détérioration de la qualité de l'eau et les interactions négatives éventuelles avec une espèce exotique.Une population (rivière Sydenham) est disparue depuis 1975.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce examinée en avril 1993 et inscrite à la catégorie d'espèces pour lesquelles les données sont insuffisantes. Réexamen en avril 1998 et désignée " préoccupante ". Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur un rapport de situation existant accompagné d'un addenda.
 
Méné camusNotropis anogenusEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Le méné camus a une répartition canadienne limitée et fragmentée, ne se trouvant qu'en Ontario où il est exposé à une diminution de la qualité de l'habitat. La nature isolée de l'habitat préféré peut empêcher la connectivité des populations fragmentées et peut prévenir le flux génétique entre les populations existantes et faire obstacle à la colonisation d'autres habitats convenables. Deux localités sur cinq ont été perdues.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1985. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Meunier de SalishCatostomus sp.En voie de disparition
 Justification de la désignation
 Le meunier de Salish a une aire de répartition canadienne très limitée dans laquelle les populations sont en déclin en raison de la perte et de la détérioration de l'habitat résultant de l'expansion urbaine, agricole et industrielle.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en avril 1986. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Naseux mouchetéRhinichthys osculusEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Le naseux moucheté a une aire de répartition canadienne très limitée où il est exposé à la détérioration de la qualité de l'eau résultant de l'expansion urbaine et industrielle ainsi qu'à la perte de l'habitat préféré et à la fragmentation de celui-ci en raison de la construction d'un barrage proposé.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1980. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
BocaccioSebastes paucispinisMenacée
 Justification de la désignation
 Une combinaison d'un faible recrutement et des incidences de la prise a mené à de graves déclins et à une abondance faible du frai de cette espèce canadienne.
 RépartitionOcéan Pacifique 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Loup de BeringAnarhichas orientalisDonnées insuffisantes
 Justification de la désignation
 L'information servant à établir avec assurance toute catégorie de risque du COSEPAC n'est pas disponible. Des données sur la répartition, l'abondance et l'habitat particulier, incluant tout changement observé au cours du temps, sont particulièrement nécessaires.
 RépartitionOcéan Arctique 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1989. La situation a été réexaminée en novembre 2002, et l'espèce a été inscrite dans la catégorie " données insuffisantes ". Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Mollusques

 
Limace du PugetCryptomastix deviaDisparue du Canada
 Justification de la désignation
 Au Canada, l'espèce n'était connue auparavant (1850-1905) que par trois anciens enregistrements provenant de l'île de Vancouver et de la partie continentale sud-ouest de la Colombie-Britannique. Malgré des relevés couvrant 38 endroits arborés en 1986 et 450 endroits depuis 1990 pour les gastropodes terrestres et 142 endroits précisément pour localiser C. devia (total d'environ 110 personnes heures), aucun individu n'a été trouvé. Les régions dans lesquelles C. devia semblait avoir été observé ont été lourdement touchées par l'urbanisation et l'utilisation agricole.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " disparue du Canada " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Physe du lac WinnipegPhysa sp.En voie de disparition
 Justification de la désignation
 Les populations de cette espèce endémique canadienne sont restreintes au lac Winnipeg où se poursuivent des déclins en matière d'occurence, de zone d'occupation et d'étendue d'habitat en raison de modifications à l'habitat, de perturbations anthropiques et de la qualité de l'habitat. Les données portent à croire que les nutriants et les produits contaminants des bassins de stabilisation des eaux usées, des industries, des installations de stockage des déchets et/ou des décharges contribuent aux déclins.
 RépartitionMB 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Escargot-forestier de TownsendAllogona townsendianaEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 L'espèce se limite à une très petite région de la partie continentale extrême du Sud-Ouest de la Colombie-Britannique et du Sud de l'île de Vancouver. Les populations sont grandement fragmentées et connaissent un déclin continu en matière d'occurence, de zone d'occupation et de superficie, d'étendue et de qualité de l'habitat principalement en raison de l'expansion urbaine. Même s'il semble y avoir d'autres localités, l'espèces est toujours très peu commune.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Plantes

 
Aristide à rameaux basilairesAristida basirameaEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Quelques populations isolées et fragmentées trouvées dans de très petits habitats dans des zones peuplées sujettes à d'autres perturbations et pertes d'habitat à cause d'activités comme l'extraction de sable, l'utilisation récréative et l'expansion urbaine.
 RépartitionON QC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Lipocarphe à petites fleursLipocarpha micranthaEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Une espèce isolée n'existant que dans trois sites et dont la plus importante population est menacée par des pertes potentienllement importantes d'habitat et de population.
 RépartitionBC ON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1992. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Abronie à petites fleursTripterocalyx micranthusEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Une espèce annuelle se trouvant dans quelques habitats de collines sablonneuses grandement dispersés où les populations occupent de très petits sites et comptent peu d'individus, et dont le nombre fluctue grandement selon le niveau des précipitations.
 RépartitionAB SK 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1992. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " en voie de disparition " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Lupin des ruisseauxLupinus rivularisEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Une espèce très restreinte dont très peu de populations existent et dont il ne reste qu'un très petit nombre de plantes; toutes les populations sont près de développements industriels et autres et sont menacées par des éléments tels que la perte d'habitat, l'épandage d'herbicide, la prédation par des limaces exotiques; elles sont sujettes aux invasions génétiques par hybridation avec une espèce de lupin non indigène.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Ptéléa trifoliéPtelea trifoliataMenacée
 Justification de la désignation
 Une espèce dont l'aire de répartition est restreinte au Canada et la taille de la population est petite, se trouvant principalement le long d'habitats riverains sableux. L'espèce a subi de lourdes pertes à certains de ses sites en raison du développement à des fins de construction de chalets, de dommages à ses habitats causés par le nombre croissant de cormorans nicheurs et d'autres facteurs inconnus. Une menace potentielle nouvellement reconnue dont l'incidence est inconnue, est posée par un coléoptère perceur récemment découvert qui cause des dommages aux fleurs et à de grandes parties de la couronne des arbres.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " préoccupante " en avril 1984. Réexamen du statut: l'espèce a été reclassifiée dans la catégorie de risque plus élevé " menacée " en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Polémoine de Van BruntPolemonium vanbruntiaeMenacée
 Justification de la désignation
 Quelques populations existantes qui occupent de très petits habitats en péril à cause des répercussions agricoles, des pressions liées à l'exploitation forestière et à d'autres activités récréatives.
 RépartitionQC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1994. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Tradescantie de l'OuestTradescantia occidentalisMenacée
 Justification de la désignation
 Une espèce vivace restreinte à quatre habitats de dunes isolés où elle est en péril à cause de l'euphorbe ésule qui l'envahit, le broutage du bétail et la stabilisation des dunes.
 RépartitionAB SK MB 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1992. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 
Aster divariquéEurybia divaricataMenacée
 Justification de la désignation
 Populations géographiquement restreintes et fragmentées, menacées par une constante perte d'habitat, des espèces envahissantes, le broutage des cerfs et les activités récréatives qui nuisent aux populations le long des sentiers.
 RépartitionON QC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " menacée " en avril 1995. Réexamen et confirmation du statut en novembre 2002. Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.
 

Mousses

 
Macounie luisanteNeomacounia nitidaDisparue
 Justification de la désignation
 Cette mousse robuste et bien visible appartient à un genre monotypique endémique au Canada. Elle a été observée pour la première fois en 1864 dans un marais d'ormes et de cèdres près de Belleville; on ne la connaît qu'à partir de ces collectes originales. Le site original avait été défriché en 1892, et l'espèce n'a jamais été revue depuis, malgré des recherches en 1972 et en 2001.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " disparue " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Ptychomitre à feuilles incurvéesPtychomitrium incurvumDisparue du Canada
  
 Justification de la désignation
 Une petite mousse largement répartie dans les forêts décidues de l'Est, dans l' Est de l'Amérique du Nord et dont la fréquence d'occurrence s'atténue vers la partie nord de son aire de répartition. Au Canada, la seule localité connue de l'espèce provient d'une unique observation sur un bloc rocheux du Sud de l'Ontario en 1828. En dépit de collectes effectuées pendant de nombreuses années dans cette région, l'espèce n'a jamais été revue.
 RépartitionON 
 Historique du statut
 Espèce désignée " disparue du Canada " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Scoulérie à feuilles marginéesScouleria marginataEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 Cette mousse est une espèce large et voyante qui se trouve juste au-dessus de la ligne des eaux, le long des petits ruisseaux de montagne. Il s'agit d'une espèce rare, endémique en Amérique du Nord, dont l'occurrence la plus au nord et unique au Canada a été observée dans le Sud de la Colombie-Britannique. Même si cette espèce n'a pas été revue dans ce site lors de récents relevés, il se peut qu'elle soit présente dans les systèmes hydrographiques avoisinants.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Fabronie naineFabronia pusillaEn voie de disparition
 Justification de la désignation
 La fabronie naine est une petite espèce qui pousse habituellement parmi d'autres mousses sous la formed'un épiphyte sur les arbres. Au Canada, elle se trouve dans deux localités: un site qui est aujourd'hui submergé et un deuxième qui est associé à une falaise dans le Sud-Ouest de la Colombie-Britannique. Cette dernière localité est celle qui se trouve le plus au nord en ce qui concerne cette espèce. Même si l'espèce n'a pas été revue dans ce site existant lors de récents relevés, l'étendue de l'habitat disponible aux seuls sites connus ainsi que la petite taille de cette mousse laissent présager que l'espèce est peut-être encore présente au Canada.
 RépartitionBC 
 Historique du statut
 Espèce désignée " en voie de disparition " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 

Lichens

 
Chénothèque de ServitChaenotheca servitiiDonnées insuffisantes
 Justification de la désignation
 Un lichen à apparence piquante, rare à l'échelle mondiale. Au Canada, il n'a été trouvé qu'une seule fois, sur une bille de bouleau jaune en décomposition dans un peuplement de forêts matures en Nouvelle-Écosse. En Europe, on ne l'a observé que dans trois sites et il ne se trouve plus à l'un deux.Des renseignements et une étude supplémentaires sont requis.
 RépartitionNS 
 Historique du statut
 Espèce désignée " données insuffisantes " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.
 
Phéocalicie du chêne rougePhaeocalicium minutissimumDonnées insuffisantes
 Justification de la désignation
 Un petit champignon parasite du chêne rouge, parent de genres qui ressemblent ou qui sont des parasites du lichen et dont l'existence est connue dans quatre localités dans le monde entier, toutes dans le Nord-Est de l'Amérique du Nord; on le trouve dans une chênaie sur cinq où il est cherché. Sa très petite taille (tige fructifère de moins de 0,5 mm de haut, et un thalle à peine visible) rend fort probable le fait qu'il passe souvent inaperçu.
 RépartitionQC NB 
 Historique du statut
 Espèce désignée " données insuffisantes " en novembre 2002. Évaluation fondée sur un nouveau rapport de situation.

Note: Le rapport sur le sclérophore givré (Sclerophora peronella) a été retiré pour l'inclusion de renseignements supplémentaires. Le rapport sur le Faucon pèlerin, anatum (Falco peregrinus anatum), a été retiré afin qu'un rapport combiné pour tous les Faucons pèlerins au Canada soit présenté au COSEPAC à une date ultérieure.