Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Rapport annuel du COSEPAC 2003

Annexe II

 

Logo du COSEPAC

 

Le COSEPAC ajoute des espèces à la liste canadienne des espèces en péril

Ottawa, le 29 novembre 2002 - Onze espèces, incluant l'escargot forestier de Townsend et la fabronie naine, ont été ajoutées à la liste canadienne des espèces en péril à la suite des évaluations scientifiques effectuées cette semaine par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

La liste comporte maintenant 415 espèces inscrites dans diverses catégories de risque, dont 141 considérées en voie de disparition, 99 qui sont menacées et 142 qui sont préoccupantes. De plus, 21 espèces sont disparues du Canada et 12 sont disparues.

La population du plateau néo écossais de la baleine à bec commune est passée à la catégorie de risque plus élevé en voie de disparition. La population estimée de cette baleine, qui se trouve principalement dans un canyon sous-marin de l'océan Atlantique, que l'on nomme " le ravin " au large de la côte de la Nouvelle-Écosse, contient environ 130 individus au total. La baleine à bec commune est reconnue comme étant l'une des espèces de baleines les plus " amicales ", nageant souvent tout près des bateaux qui naviguent dans son habitat. Ce côté convivial a fait d'elle une cible facile pour les chasseurs de baleines, qui ont activement chassé l'espèce jusqu'au milieu des années 1960. La baleine à bec commune est un des mammifères qui plongent le plus profondément, atteignant régulièrement des profondeurs dépassant 1 000 mètres.

La population du plateau néo écossais de la baleine à bec commune est menacée par l'exploration pétrolière et gazière et par des projets de développement dans son habitat principal et autour de celui-ci près de l'île de Sable. Des baleines à bec ont péri ailleurs à cause des grands bruits sous l'eau associés à l'exploration sous-marine et aux exercices militaires.

Le COSEPAC a évalué 31 espèces au cours de sa réunion de cinq jours tenue à Ottawa. Deux autres évaluations d'espèces ont été reportées. Quinze espèces ont été évaluées pour la première fois. De ces espèces, l'escargot forestier de Townsend, la physe du lac Winnipeg, le lupin des ruisseaux et l'aristide à rameaux basilaires ont été ajoutés à la catégorie en voie de disparition, soit la catégorie de risque le plus élevé.

Sept des espèces qui ont été réévaluées ont été inscrites à une catégorie de risque plus élevé, y compris trois poissons d'eau douce (le méné camus, le naseux moucheté et le chat fou du Nord) et trois plantes (le lipocarphe à petites fleurs, le ptéléa trifolié et l'abronie à petites fleurs).

La macounie luisante a été désignée comme étant disparue. Son seul site documenté a été déboisé en 1892, et l'espèce n'a plus jamais été revue.

Il a été déterminé que deux espèces sont disparues du Canada. La limace du Puget du Sud Ouest de la Colombie Britannique et le ptychomitre à feuilles incurvées du Sud de l'Ontario.

Marco Festa Bianchet (Ph.D.), président du COSEPAC, a déclaré : " Le COSEPAC a récemment consacré beaucoup de temps et d'énergie à réévaluer les espèces menacées et en voie de disparition, et nous sommes maintenant prêts pour la Loi sur les espèces en péril proposée par le gouvernement. "

Le COSEPAC est un organisme indépendant composé de spécialistes des espèces sauvages, qui utilise la meilleure information disponible pour déterminer le niveau de risque de disparition des espèces sauvages du Canada. Depuis sa création il y a 25 ans, le comité a effectué 589 évaluations d'espèces. Le COSEPAC se compose de membres d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, d'établissements universitaires ainsi que d'un membre possédant une expertise en connaissances traditionnelles autochtones. Le COSEPAC tiendra sa prochaine réunion au Yukon au printemps de 2003; il s'agira de la première fois que les membres du Comité se réuniront au Nord du 60e parallèle.

Définition des termes et des catégories de risque du COSEPAC

Espèce : Toute espèce, sous-espèce, variété ou population indigène de faune ou de flore sauvage géographiquement définie.
Population : Tout groupe de végétaux ou d'animaux géographiquement ou autrement distinct, qui a peu d'interaction démographique ou génétique avec d'autres tels groupes.
Disparue : Toute espèce qui n'existe plus.
Disparue du Canada : Toute espèce qui n'est plus présente au Canada à l'état sauvage, mais qui est présente ailleurs.
En voie de disparition : Toute espèce exposée à une disparition ou à une extinction imminente.
Menacée : Toute espèce susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants auxquels elle est exposée ne sont pas inversés.
Préoccupante : Toute espèce qui est particulièrement sensible aux activités humaines ou à certains phénomènes naturels, mais qui n'est pas en voie de disparition ou menacée.
Non en péril : Toute espèce qui, après évaluation, est jugée non en péril.
Données insuffisantes : Toute espèce dont le statut ne peut être précisé à cause d'un manque de données scientifiques.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Marco Festa-Bianchet (Ph.D.)
Président, COSEPAC
(819) 563-6226
(819) 821-8000 (poste 2061)
Marco.Festa-Bianchet@usherbrooke.ca

Les questions concernant la baleine à bec commune devraient être adressées à :

Hal Whitehead (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes des mammifères marins
(902) 479-1861
hal.whitehead@dal.ca

Les questions concernant les mousses devraient être adressées à :

René Belland (Ph.D.)
Coprésident, Sous-comité de spécialistes des plantes et lichens
(780) 987-3054
rene.belland@ualberta.ca

Renseignements généraux :
Secrétariat du COSEPAC
(819) 997-4991
www.cosepac.gc.ca

Note aux membres des médias : M. Festa-Bianchet (Ph.D.), M. Belland (Ph.D.) et M. Whitehead seront en transit vendredi après-midi, le 29 novembre, mais répondront aux messages téléphoniques et électroniques en fin d'après-midi ou en début de soirée.