Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le liléopsis de l’Est (Lilaeopsis chinensis) au Canada – Mise à jour

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

Matthew Holder est biologiste à l’emploi de la société Jacques Whitford Environment Limited. Il a à son actif plus de dix années de recherches et de travail pratique en biologie, plus particulièrement en écologie, au cours desquelles il a étudié de nombreuses espèces animales et végétales. Il s’intéresse en particulier à l’écologie animale et végétale des milieux perturbés, à l’écologie des paysages et à la classification de certains taxons animaux, domaines dans lesquels il a réalisé des recherches pour ses études de premier cycle (baccalauréat ès sciences avec honeurs) à la University of Toronto et de deuxième cycle (maîtrise ès sciences) à la Acadia University.

En ce qui concerne les espèces en péril, Matthew Holder a effectué des relevés des espèces rares dans les tourbières des Maritimes pour le compte du Centre de données sur la conservation du Canada atlantique, créé et tenu une base de données sur les espèces en péril pour le compte du Centre d’information sur le patrimoine naturel de l’Ontario, et mis au point une base de données complète sur les libellules et les demoiselles. Il vient de terminer un projet pour le compte du Department of Natural Resources de la Nouvelle-Écosse, dont un des volets consistait à compiler les données existantes sur les espèces rares de la plaine côtière atlantique, groupe auquel appartient le Lilaeopsis chinensis.