Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

L’arnoglosse plantain (Arnoglossum plantagineum)

Habitat

Besoins de l’espèce

L’arnoglosse plantain pousse surtout au soleil, dans les prés mouilleux à sol calcaire et les tourbières minérotrophes riveraines (Keddy, 1988).

Protection et propriétédes terrains

Plusieurs sites de l’espèce sont situés dans des parcs et d’autres aires protégées; cependant, la majorité se trouvent sur des terrains privés, dont la plupart sont très recherchés aux fins d’exploitation.

Figure 3. Répartition de l’Arnoglossum plantagineum au Canada (en Ontario).

Figure 3. Répartition de l’Arnoglossum plantagineum au Canada (en Ontario).

Les sites se trouvant dans des milieux protégés sont les suivants : un site dans le parc provincial MacGregor Point (propriété du ministère des Richesses naturelles de l’Ontario, qui en assure la gestion); les sites de Dorcas Bay, situés en partie dans le parc national de la Péninsule-Bruce (propriété de Parcs Canada, qui en assure la gestion) et en partie dans la réserve naturelle Dorcas Bay (propriété de la Federation of Ontario Naturalists); un des sites d’Oliphant, situé dans la réserve naturelle Oliphant Fen (propriété des associations Owen Sound Field Naturalists et Saugeen Field Naturalists); le site de Dyers Bay, situé dans le parc national de la Péninsule-Bruce (propriété de Parcs Canada, qui en assure la gestion); un des sites de la rivière Ausable, situé dans l’aire de conservation Rock Glen; un des sites de la rivière Maitland, situé dans l’aire de conservation Falls Reserve; et une grande partie du site de Red Bay, situé dans la réserve naturelle Petrel Point (propriété de la Federation of Ontario Naturalists).

Enfin, le site de Southampton se trouve sur un terrain appartenant à la Ville de Southampton et géré par celle-ci.