Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le carex des sables au Canada

Taille et tendances des populations

On a récemment signalé la présence du Carex sabulosa dans six systèmes dunaires situés dans quatre secteurs du Yukon (figure 4; tableau 1). L’une des localités, une station historique de la baie Christmas, au lac Kluane, n’a pu être retrouvée dans le cadre de la présente étude. Si elle existait encore, cette population de C. sabulosa serait extrêmement petite, car tout le côté exposé au vent de la baie Christmas a été exploré en 2003 et seulement quelques étendues sableuses de petite taille et parfois instables ont été découvertes. Les localités de Carcross et de la rivière Takhini comportent deux systèmes dunaires distincts. On trouve également deux systèmes ou creux de déflation dunaires beaucoup plus petits le long de la rivière Takhini, entre les systèmes de grande taille traités dans le présent rapport. Ces systèmes n’ont pas été examinés en détail, mais contiennent moins de 10 000 ramets.

Le plus grand système dunaire du sud du Yukon, qui couvre près de 40 ha, se trouve à la confluence des rivières Kaskawulsh et Dezadeash, dans le parc national Kluane. Le nombre estimé de ramets présents dans ce site est de trois à quatre millions (tableau 1). Les systèmes dunaires de Carcross accueillent entre 38 et 196 milliers de ramets couvrant une superficie de 4,8 à 13,1 ha, alors que les systèmes dunaires de la rivière Takhini comptent entre 168 et 294 milliers de ramets sur une superficie de 8,4 à 9,6 ha.

Toutes les populations, sauf celles des deux systèmes dunaires de Carcross, sont probablement demeurées stables au cours des dernières années, car les dunes ont relativement peu évolué durant cette période (voir la section « Tendances en matière d’habitat »). Les clones de Carex sabulosa ont probablement décliné de 10 à 15 p. 100 au cours des dernières années dans les dunes du lac Bennett à cause de la diminution de la taille des systèmes. Dans les dunes de la route du Klondike, des clones ont été détruits dans les endroits où la circulation de véhicules récréatifs est intense. Cette destruction n’a jamais été chiffrée, mais elle n’est probablement pas très importante, car les zones détruites se trouvent principalement là où le sol a été compacté par le passage fréquent des véhicules (figure 10).


Figure 10 : Système racinaire exposé du Carex sabulosa dans les dunes de la route du Klondike, près de Carcross

Figure 10 : Système racinaire exposé du Carex sabulosa dans les dunes de la route du Klondike, près de Carcross.

Le système racinaire (de couleur brun-rouille sur le terrain) est très apparent dans ce banc de sable érodé. Toutes les racines fibreuses figurant sur cette photo appartiennent à des clones de Carex sabulosa. La biomasse souterraine à cet endroit est probablement de 10 à 20 fois plus abondante que la biomasse émergente (photo : S.J. Smith, Douglas Ecological Consultants Ltd.).

Tableau 1 : Emplacement et taille des populations de Carex sabulosa dans six systèmes dunaires du Yukon
Lieu de récolte des spécimensDate des observationsHerborisateur ou observateurNombre d’individusNote de bas de page a/superficie occupée
Carcross – dunes de la route du Klondike2003Douglas et Smith38-58 milliers/env. 4,8 ha
Baie Christmas (lac Kluane)1974BrinkInconnu, aucune donnée sur le spécimen (1974); recherches infructueuses en 2003
Rivières Kaskawulsh et Dezadeash (confluence de Haines)2003Douglas et Smith3-4 millions/env. 38,3 ha
Rivière Takhini – dunes sud2003Douglas et Smith168-294 milliers/env. 8,4 ha
Rivière Takhini – dunes nord2003Douglas et Smith240-288 milliers/env. 9,6 ha
Carcross - dunes du lac Bennett2003Douglas et Smith131-196 milliers/env. 13,1 ha

Notes de bas de page

Note de bas de page A

Les chiffres indiqués ici renvoient au nombre de ramets. L’excavation de clones au cours de cette étude a révélé que chaque clone pouvait être constitué d’au plus huit ramets, mais l’échantillonnage n’est pas suffisant pour permettre d’estimer le nombre moyen de ramets par clone. Les estimations des populations ont été faites après un inventaire de 20 parcelles (ou plus) de 1 m2 dans chaque système dunaire.

Retour à la référence de la note de bas de page a