Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Saule des landes (Salix jejuna Fernald)

SOMMAIRE

Le saule des landes (Salix jejuna Fernald) est endémique des landes de calcaire du détroit de Belle‑Isle, dans le nord‑ouest de la péninsule du Nord, à Terre‑Neuve. Il est menacé par la dégradation et la perte de son habitat, résultat des activités d’utilisation des terres. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a déterminé en 2001 qu’il s’agit d’une espèce en voie de disparition. Par la suite, l’espèce a obtenu la protection de l’Endangered Species Act du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral, respectivement en 2002 et en 2003. Le rétablissement de cette espèce a pour but d’assurer la persistance à long terme de la population naturelle dans toute son aire de répartition. Ce sont surtout l’élimination ou l’atténuation des menaces anthropiques qui permettront d’atteindre ce but.

Le présent document expose dans les grandes lignes les cinq objectifs du programme de rétablissement du saule des landes : 1) évaluer et effectuer le suivi de la situation de la population naturelle; 2) évaluer l’aire de répartition de l’espèce et la dynamique de sa population naturelle; 3) définir les menaces et les facteurs limitatifs et atténuer ceux qu’il est possible de gérer; 4) réduire dans la mesure du possible toute perte ou dégradation additionnelle de l’habitat par les activités humaines; 5) mettre en œuvre un programme d’intendance destiné aux résidants locaux et à certains groupes cibles. Les mesures prioritaires sont les relevés, le suivi et la protection de l’habitat essentiel. Certaines de ces mesures, comme l’intendance de l’habitat, ainsi que d’autres, sont déjà en cours.