Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le marsouin commun au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

Ni l’espèce ni les sous‑espèces ne sont endémiques à l’est du Canada. L’espèce est vraisemblablement un prédateur important de niveau trophique supérieur, mais son rôle écologique exact est mal compris et il n’y a eu aucune expérience naturelle ou artificielle de prélèvements pour aborder cette question. L’espèce n’est pas monotypique; le genre compte trois autres espèces (le marsouin de Burmeister Phocoena spinipinnis, le vaquita ou marsouin du Pacifique Phocoena sinus et le marsouin à lunettes Phocoena dioptrica). Le marsouin commun est en péril dans toute son aire (voir sa situation sur la Liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature [UICN] ci‑après), principalement par suite des prises accessoires dans les filets de pêche. C’est également vrai pour le marsouin de Burmeister et en particulier pour le marsouin du Pacifique, qui est classé par l’UICN comme en danger critique d’extinction en raison de sa faible abondance et des prises accessoires continues dans le golfe de la Californie.

Dans de nombreux secteurs, l’espèce est une attraction mineure secondaire pour l’industrie touristique d’observation des baleines en pleine expansion (Lien, 2001). Le marsouin commun est l’une des espèces de cétacés les mieux étudiées dans l’est du Canada, principalement grâce aux efforts de recherche novateurs de feu David Gaskin (Ph. D.) de la University of Guelph, qui est mort en 1998.