Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de l'hétérodermie maritime (Heterodermia sitchensis) au Canada (Proposition)


2 Rétablissement

2.1 Faisabilité du rétablissement

Critères à prendre en considération pour déterminer la faisabilité (Tableau 2) :

  • Il y a suffisamment d'individus reproducteurs;
  • L'habitat réel est probablement suffisant, et il est possible d'en créer davantage en gérant ou restaurant l'habitat, en cas de besoin -- la restauration est cependant une option à long terme (> 50 ans);
  • Bien qu'on puisse agir sur bon nombre de menaces, on ne sait pas si on peut les éviter ou atténuer toutes. Il devrait être possible d'atténuer les menaces que constituent le prélèvement de bois de chauffage, la construction de sentiers et l'aménagement du littoral en instaurant et appliquant des directives de gestion des forêts et d'aménagement du littoral visant à conserver l'habitat essentiel. Cependant, les répercussions potentielles du changement climatique dû à l'activité humaine n'entrent pas dans la portée du présent programme de rétablissement et requièrent des changements économiques et sociaux majeurs à l'échelle de la planète;
  • Il n'y a pas assez d'études sur les techniques de rétablissement propres à l'espèce et notamment sur sa multiplication, et on ne connaît pas leur efficacité.
Tableau 2 : Critères de faisabilité du rétablissement
(Environnement Canada et al., 2005)

Critères de faisabilité

Évaluation
1. Y a-t-il assez d'individus reproducteurs pour augmenter le taux de croissance ou l'effectif de la population?Oui
2. Existe-t-il suffisamment d'habitat réel ou potentiel pour abriter l'espèce, ou peut-on en créer en gérant ou restaurant l'habitat?Oui
3. Les menaces appréciables pesant sur l'espèce ou leur habitat peuvent-elles être évitées ou atténuées grâce à des mesures de rétablissement?On ne sait pas.
4. Les techniques de rétablissements nécessaires existent-elles, et leur efficacité a-t-elle été démontrée?On ne sait pas.

Il existe d'importantes lacunes dans les connaissances sur cette espèce. Cependant, les décisions prises dans le cadre du rétablissement doivent tenir compte de la préservation de la biodiversité et du principe selon lequel l'absence de certitude scientifique absolue ne saurait reporter les mesures efficientes visant la prévention de la réduction ou de la perte d'une espèce qui est menacée de dommages graves ou irréversibles. On peut sauver l'espèce en agissant selon l'hypothèse que le fait d'atténuer les menaces permettra d'assurer la présence permanente de l'hétérodermie maritime au Canada. En supposant et agissant autrement, on risque la perte potentielle et évitable d'une composante de la biodiversité mondiale. Nous considérons que le rétablissement est faisable.

2.1.1 Défis et conflits prévus

Outre les défis évidents en matière de conservation des conditions climatiques convenant à la persistance de cette espèce, il existe des enjeux locaux lourds de conséquences pour la conservation de l'habitat et des processus environnementaux nécessaires à la survie de l'espèce. Les pressions accrues liées à l'extraction du bois, au règlement des revendications territoriales ainsi qu'à l'aménagement du littoral à des fins résidentielles, touristiques ou institutionnelles peuvent entraîner la destruction de l'habitat à moins que l'aménagement ne respecte des conditions ou directives qui assurent la conservation des éléments clés requis par l'hétérodermie maritime. La modification du milieu marin (par le biais de la surpêche, des perturbations causées aux oiseaux de mer et aux mammifères marins, du déclin de la population de mammifères marins, d'oiseaux de proie et d'oiseaux de mer ou de l'introduction d'espèces) peut avoir des effets graves sur le milieu côtier et dégrader les voies d'enrichissement en éléments nutritifs dont dépend l'hétérodermie maritime.

2.2 But, objectifs et approches correspondantes du rétablissement

2.2.1 But du rétablissement

Le but général du rétablissement de l'hétérodermie maritime est de maintenir une métapopulation autosuffisante dans son aire de répartition historique au Canada. On ne peut pas viser des cibles quantitatives, parce qu'on ne connaît pas bien la taille, la répartition et la dynamique actuelles de la population. Cependant, il faut fixer entre-temps un but à court terme qui a comme objet d'éviter toute perte nette d'habitat ou de variabilité de la population.

2.2.2 Objectifs de rétablissement

Les objectifs de rétablissement de l'hétérodermie maritime sont présentés dans le Tableau 3.

Tableau 3 : Objectifs du rétablissement
Objectif du rétablissementMenaces viséesCritères du COSEPAC
1. Protégera l'habitat de toutes les stations répertoriées de l'hétérodermie maritime dans toute son aire de répartition canadienne.Destruction de l'habitat
B, D
2. Mettre en place une gestion appropriée du milieu dans toutes les stations protégées.Destruction de l'habitat et perturbation du régime naturel de distribution des éléments nutritifs
B, D
3. Protéger les processus écosystémiques essentiels à l'hétérodermie maritime.Perturbation du régime naturel de distribution des éléments nutritifs
D
4. Combler les lacunes dans les connaissances. 
B, D

a La protection comprend une variété de mécanismes, notamment l'intendance et les autres moyens volontaires.

2.2.3 Approches générales contre les menaces

Le Tableau 4 donne une liste des approches et mesures générales ainsi que de leurs effets prévus pour le rétablissement de l'hétérodermie maritime. L'absence de certitude absolue ne saurait justifier le report de ces mesures. La menace que constitue le changement climatique n'est pas abordée, car elle requiert des changements économiques et sociaux majeurs allant au-delà de la portée du présent programme de rétablissement. 

Tableau 4 : Tableau des approches et mesures générales et de leurs effets prévus pour le rétablissement de l'hétérodermie maritime (Heterodermia sitchensis)
PrioritéObj.Approche ou stratégie généraleMenaces viséesMesures généralesRésultats attendus ou cibles (cibles mesurables)
La plus élevée1
  • Protéger l'habitat.
  • Destruction de l'habitat.
  • Tempêtes hivernales plus violentes.
  • Déterminer des mesures de protection idéales et sécuriser les stations actuelles qui ne sont pas protégées par intendance ou par d'autres mécanismes.
  • Donner une priorité supérieure à la protection des stations qui jouissent de la meilleure protection contre les tempêtes hivernales.

 

  • Conservation de longue durée de l'habitat essentiel répertorié.
La plus élevée3
  • Maintenir la santé de l'écosystème côtier à proximité des stations d'hétéroder-mie maritime.
  • Éduquer le public.
  • Changement du régime de distribution des éléments nutritifs.
  • Travailler à faire adopter et appliquer des mesures de protection adéquates pour les zones telles que les échoueries d'otaries et les colonies d'oiseaux de mer.
  • Encourager à planifier soigneusement l'aménagement et l'extraction des ressources afin de ne pas porter atteinte aux processus écosystémiques clés dans les stations d'hétérodermie maritime.
  • Éduquer le public sur l'importance de toutes les espèces et de leurs interactions.

 

  • Préservation des processus d'enrichissement en éléments nutritifs nécessaires à l'hétérodermie maritime.
  • Sensibiliser le public à l'interdépendance des écosystèmes sains.
Moyenne2
  • Gérer les stations protégées
  • Éduquer le public.
  • Destruction de l'habitat.
  • Changement du régime de distribution des éléments nutritifs.
  • Évaluer les menaces pesant sur toutes les stations.
  • Produire de la documentation sur les meilleures pratiques de gestion pour les stations d'hétérodermie maritime.
  • Gérer les populations répertoriées d'hétérodermie maritime de façon à réduire l'impact humain sur cette espèce.
  • Installer un panneau d'interprétation, avec brochures, dans la réserve de parc national Pacific Rim.
  • Mettre en place des restrictions visant le camping ou le feu dans la réserve de parc national Pacific Rim et les terres de la Couronne provinciales telles que l'île Spring.
  • Meilleure connaissance des menaces, menant à une gestion plus efficace.
  • Conservation de la végétation côtière et des épinettes de Sitka abritant l'espèce.
  • Conservation des épinettes de Sitka dans leur forme naturelle, sans élagage.
  • Réduction de la mortalité causée par le prélèvement de branches.
  • Sensibilisation du public afin de réduire la destruction de l'habitat et des populations.
  • Perturbation moindre de la faune, essentielle à l'enrichissement en éléments nutritifs.
Moyenne4
  • Inventaire
  • S/O
  • Préciser l'aire de répartition connue de l'espèce et la répartition de ses populations le long de la côte de la Colombie-Britannique.
  • Collaborer avec les autres parties intéressées par la poursuite des études sur la population dans les États du nord-ouest, en particulier le Washington, l'Oregon et l'Alaska.
  • Meilleure évaluation des populations.
  • Accroissement de la capacité d'évaluation du degré de rareté et de risque (réévaluation fondée sur des données plus nombreuses).
Moyenne4
  • Recherche
  • S/O
  • Étudier les besoins environne-
    mentaux et le cycle de vie de l'hétérodermie maritime. Porter une attention particulière au rôle de l'enrichis-
    sement en éléments nutritifs, à la longévité et aux conditions nécessaires à la recolonisation.
  • Meilleure compréhension de la vulnérabilité de l'espèce et de l'habitat essentiel (y compris ses caractéristiques).
  • Plus grande capacité d'atténuer les menaces.
MoyenneTous
  • Suivi
  • S/O
  • Élaborer et mettre en œuvre un protocole normalisé de suivi.
  • Faire un suivi annuel des populations d'hétérodermie maritime répertoriées afin de cerner et d'évaluer plus précisément les menaces pesant sur l'habitat et les populations.
  • Transmettre toutes les données au BC Conservation Data Centre.
  • Gestion améliorée grâce à de meilleurs renseignements sur les tendances à long terme et interannuelles des populations et à de meilleures connaissances sur les menaces.
  • Capacité d'évaluer l'efficacité des mesures de protection adoptées.
  • Possibilité d'adapter la gestion en fonction des résultats observés.
La moins élevéeTous
  • Rapports
  • S/O
  • Établir des rapports sur les interventions et les résultats de la gestion.
  • Préparer un rapport de situation révisé d'ici 2005.
  • Capacité d'évaluer l'efficacité des mesures de protection adoptées.
  • Compilation de l'information recueillie sur l'hétérodermie maritime et réévaluation de son statut.

2.2.4 Répercussions sur les espèces non visées

Étant axées sur la protection de l'habitat, les mesures de rétablissement n'auront probablement aucun effet négatif sur les espèces non visées. En fait, la protection de l'habitat de l'hétérodermie maritime devrait même profiter à ces espèces. En outre, puisque l'hétérodermie maritime dépend essentiellement de processus écosystémiques où interviennent d'autres espèces, il faudra, pour la protéger, maintenir un écosystème côtier robuste et intact. Les mesures proposées permettront aux processus naturels de se poursuivre sans intervention humaine. L'effet environnemental global de la proposition sera positif une fois qu'on y aura incorporé des possibilités d'atténuer les menaces. Nous prévoyons que la mise en œuvre du programme de rétablissement apportera des avantages environnementaux, en raison de la conservation des forêts côtières anciennes, de la meilleure compréhension de l'écologie des lichens et des communautés de lichens du nord-ouest de l'Amérique du Nord et du rétablissement de l'hétérodermie maritime. 

2.2.5 Évaluation

Les indicateurs servant à déterminer l'efficacité de la mise en œuvre sont énumérés dans le Tableau 5.

Tableau 5 : Indicateurs de rendement pour le programme de rétablissement de l'hétérodermie maritime (Heterodermia sitchensis)
ObjectifApproche ou stratégie généraleMesures de rendement
1Protection de l'habitat
  • Nombre de stations d'hétérodermie maritime détruites.
  • Nombre de stations d'hétérodermie maritime protégées de façon adéquate par des désignations juridiques.
  • Pourcentage de franges forestières côtières anciennes restantes et protégées.
  • Changement du nombre de thalles dans les stations répertoriées
2Gestion des stations
  • Directives de gestion des stations élaborées et communiquées aux propriétaires fonciers.
  • Nombre de propriétaires fonciers et de gérants employant des pratiques de gestion convenant à l'hétérodermie maritime.
  • Restrictions visant le camping et les feux de camp appropriées mises en place dans la réserve de parc national Pacific Rim et sur les terres de la Couronne provinciales.
  • Nombre d'évaluations des menaces particulières à chaque station.
2Éducation du public
  • Panneaux d'interprétation installés dans la réserve de parc national Pacific Rim.
  • Quantité de brochures données ou prises.
  • Appui public à la protection de l'espèce.
3Maintien de la santé de l'écosystème côtier
  • Présence permanente de colonies d'oiseaux de mer, d'échoueries d'otaries et de populations saines d'oiseaux de proie.
4Inventaire
  • Proportion de la côte de la Colombie-Britannique convenant à l'hétérodermie maritime et inventoriée à l'égard de cette espèce. Cette mesure permettra d'estimer l'effectif canadien, sa densité et sa répartition.
  • Essai de la fiabilité des modèles élaborés pour l'estimation des populations d'hétérodermie maritime, qui permettra d'évaluer le succès relatif des études sur les besoins de l'hétérodermie maritime en matière de cycle de vie et d'écologie. 
TousRecherche
  • Nombre de lacunes dans les connaissances comblées. Plus d'information sur l'écologie de l'espèce, en particulier sur les besoins en enrichissement en éléments nutritifs et sur le cycle biologique.
  • Capacité de définir précisément le but et les objectifs du rétablissement. 
TousSuivi
  • Estimation annuelle de l'effectif avec détermination des tendances et des menaces.
  • Estimation des tendances de l'habitat.
  • Adaptation de la gestion en fonction des résultats observés.
TousRapports
  • Achèvement du rapport de situation et réévaluation du statut.

2.3 Approche recommandée pour le rétablissement

Nous avons choisi une approche fondée sur une seule espèce pour le rétablissement de l'hétérodermie maritime, en raison du caractère particulier de ses besoins en habitat et des menaces auxquelles elle fait face. D'autre part, l'hétérodermie maritime est le seul lichen de la région à être inscrit sur la liste du COSEPAC.

La partie principale de l'aire de répartition de l'hétérodermie maritime se trouve dans la réserve de parc national Pacific Rim, que Parcs Canada gère en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, qui stipule notamment que : « La préservation ou le rétablissement de l'intégrité écologique par la protection des ressources naturelles et des processus écologiques sont la première priorité du ministre pour tous les aspects de la gestion des parcs ».

La province de la Colombie-Britannique est un partenaire de l'Équipe de rétablissement et se chargera d'assurer des pratiques de gestion saines sur les terres de la Couronne provinciales.

Le ministère des Pêches et des Océans n'est pas membre de l'Équipe de rétablissement, mais la Loi sur les océans et la Loi sur les pêches du Canada exigent que le prélèvement des ressources marines soit effectué d'une manière durable.

2.4 Plans d'action

Le Plan d'action de rétablissement (PAR) de l'hétérodermie maritime sera rédigé d'ici 2009. Ce plan devrait englober des orientations sur la gestion des menaces causées par l'activité humaine, la définition de l'habitat essentiel, la stratégie de recherche sur plusieurs années visant à combler les lacunes dans les connaissances, les activités et protocoles de suivi, le programme de sensibilisation et d'éducation ainsi que les directives sur la protection de l'habitat de l'espèce.