Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de l'oponce de l'Est (Opuntia humifusa) au Canada

12. Énoncé sur les plans d'action

Un ou plusieurs plans d'action énonçant des mesures précises découlant du présent programme de rétablissement seront achevés dans les cinq années suivant sa publication finale.

Tableau 4 : Mesures de rendement pour les stratégies et approches générales de rétablissement.

Approche généraleBut de rétablissementMenaces traitéesMesures de rendement
Gérer l'habitat essentiel pour en conserver la qualitéProtéger l'habitat essentiel de façon efficacePerte et dégradation de l'habitat essentiel

Les activités susceptibles de détruire l'habitat essentiel proposé ont été gérées de manière efficace. Des mesures d'atténuation ont été prises au parc national de la Pointe Pelée dans les cinq années suivant la publication finale du programme de rétablissement.

Des lignes directrices opérationnelles sur l'utilisation de véhicules motorisés (pratiques exemplaires de gestion) ont été établies afin de prévenir les dommages à l'habitat essentiel.

Des lignes directrices opérationnelles sur l'utilisation de véhicules motorisés (pratiques exemplaires de gestion) ont été établies afin de prévenir les dommages à l'habitat essentiel.

Désigner les habitats en vue de leur restaurationTrouver et identifier les secteurs à restaurerL'habitat convenable est fragile, dynamique et temporaireTous les habitats potentiels pour la restauration situés dans le parc national de la Pointe Pelée ont été déterminés dans les cinq années suivant la publication du programme de rétablissement.
Surveiller les populations et les habitatsDéterminer les tendances des populationsToutesDes activités de surveillance ont eu lieu aux deux ans et ont confirmé que le nombre de microsites dans les deux aires protégées est resté inchangé au cours des cinq années suivant la publication du programme de rétablissement; le nombre de microsites a augmenté de 5 % dans le parc national de la Pointe Pelée dans les dix années suivant la publication du programme.
Réduire la cueillette et les autres perturbations anthropiquesTaille réduite de la population et faibles taux de recrutementCueillette

Les activités de surveillance confirment l'absence de cueillette.

Là où il y a des signes de cueillette, des mesures de protection accrues ont été élaborées et mises en place.

Évaluer la faisabilité de la restaurationTaille réduite de la population et faibles taux de recrutementPhénomènes stochastiques catastrophiques menant à une perte

Les études génétiques menées sur toutes les populations ont été achevées dans les deux années suivant la publication finale du programme de recouvrement.

Les études de faisabilité sur la restauration ont été terminées dans les cinq années suivant la publication finale du programme de recouvrement.

Combler les principales lacunes dans les connaissances

  1. Précisions sur les menaces
  2. Structure spatiale et origine des populations
Déterminer l'importance des menaces.
Préciser l'origine de toutes les populations.
ToutesDes progrès ont été accomplis afin de rassembler les renseignements indiqués dans la partie Besoins en matière de renseignements supplémentaires.
Protéger et restaurer l'intégrité génétiqueTaille réduite de la population et faibles taux de recrutement.Perte de l'intégrité génétiqueAu besoin, et selon les conclusions de l'évaluation de la faisabilité, des plans de restauration ont été achevés pour les deux sites indigènes, et des travaux de restauration ont été effectués à un site indigène dans les dix années suivant la publication finale du programme de rétablissement.
Créer une banque de gènesAccès à du matériel génétique supplémentaire au besoin.Taille réduite de la population et faibles taux de recrutement menant à une perteUn protocole a été établi en vue de l'élaboration et de la gestion d'une banque de gènes hors site sûre, et la récolte de graines a été amorcée à la réserve naturelle provinciale de Pointe Fish et dans le parc national de la Pointe Pelée dans les dix années suivant la publication finale du programme de rétablissement.
Faire participer la collectivité au rétablissementFaire participer les publics cibles aux mesures de rétablissementToutesDans les cinq années suivant la publication finale du programme de rétablissement, élaborer et mettre en œuvre un plan de communication ciblant les collectivités locales et les Premières nations afin d'obtenir leur soutien pour les mesures de rétablissement touchant les écosystèmes.