Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Scoulérie à feuilles marginées (Scouleria marginata)

Habitat

Besoins de l’espèce

En Colombie-Britannique, le Scouleriamarginata a été trouvé au bord d’un cours d’eau, sur des roches mouillées, à environ 4 300 pieds (1 300 m) d’altitude (Tan, 1980). Aux États-Unis, l’espèce a été observée sur des roches et des affleurements rocheux, particulièrement de nature granitique. L’espèce peut pousser hors de l’eau ou dans l’eau, le long de cours d’eau, à une altitude basse à élevée (Churchill, 1985).

Tendances

Plusieurs événements survenus aux environs du lac Boundary semblent avoir eu un impact marqué sur l’habitat duScouleria marginata depuis la récolte faite par Tan en 1977. Vers la fin des années 1980 ou le début des années 1990, un incendie de forêt a ravagé la localité. Quelque temps après, le lac et le ruisseau Boundary, qui coule vers l’est à partir du lac, ont connu des crues importantes, et une couche épaisse de sédiments relativement récents s’est accumulée au bord du lac et le long du ruisseau sur au moins un kilomètre. De plus, un certain nombre d’arbres tombés assez récemment sont présents dans le ruisseau, et on a permis à des bovins de paître dans les environs, y compris au bord du lac et du ruisseau. Ces facteurs semblent avoir considérablement modifié la nature du terrain ainsi que la qualité des habitats potentiels duS. marginata.

Aucune zone rocheuse ou bloc rocheux n’ont été trouvés autour du lac. Très peu de roches émergées sont aujourd’hui présentes au bord du ruisseau Boundary, et ces roches portent très peu de mousses (figure 3). Or la roche constitue le micro-habitat obligatoire du Scouleria marginata. B.C. Tan (comm. pers., 2001) ne pouvait se rappeler la nature exacte de l’habitat, mais il se souvenait clairement qu’il y avait en 1977 beaucoup de roches du moins le long du ruisseau Boundary et dans le lac, près de l’endroit où il se déverse dans le ruisseau. Par conséquent, comme le milieu continue d’être utilisé par les bovins et risque encore de subir des crues répétées, il est peu probable que le milieu redevienne propice au S. marginata.

 

Rocher situé près de l’origine du ruisseau Boundary, avec couverture limitée de Scouleria aquatica, espèce étroitement apparentée au S. marginata

Figure 3.  Rocher situé près de l’origine du ruisseau Boundary, avec couverture limitée de Scouleria aquatica,espèce étroitement apparentée au S. marginata.

 

Protection et propriété

Le seul site canadien de l’espèce se trouve sur des terres domaniales relevant du Ministry of Forests de la Colombie-Britannique (Boundary Lake Recreation Site).