Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Grenouille à pattes rouges (Rana aurora)

Importance de l’espèce

Les grenouilles bénéficient en général d’une image favorable auprès du public, et le déclin de leurs populations dans le monde entier a été largement couvert par la presse populaire et les bulletins de nouvelles. Dans la zone tempérée Nord, les grenouilles de la famille des Ranidés ont été touchées plus sévèrement que d’autres groupes d’amphibiens (en termes de nombre d’espèces subissant un déclin démontré; Crump, 2003). Nombre des déclins dans l’ouest de l’Amérique du Nord touchent des espèces du genre Rana. Le déclin des populations de ces grenouilles pourrait être un indicateur d’une détérioration à plus grande échelle de l’écosystème et constituer un signe avant-coureur de problèmes écologiques imminents. Compte tenu de la valeur des Ranidés comme espèce indicatrice, les tendances des populations de grenouilles à pattes rouges et d’autres Rana indigènes méritent une étude approfondie et l’attention du public. Avec ses besoins d’espaces relativement grands et sa relation étroite avec les forêts humides, les berges de cours d’eau et les milieux humides, la grenouille à pattes rouges pourrait être considérée comme un symbole de l’importance de la nature et de la santé des écosystèmes forestiers. L’espèce pourrait également être considérée comme un représentant des amphibiens ayant un cycle vital biphasique et occupant des habitats aquatiques et terrestres. On soulignerait ainsi l’importance des liens entre les éléments de l’ensemble d’un paysage.

La grenouille à pattes rouges est la seule espèce indigène de Ranidés, ou « vraies grenouilles », de l’île de Vancouver et de la Sunshine Coast, et son aire de répartition nord-américaine est relativement petite. Elle présente un intérêt scientifique en tant que membre du groupe du Rana boylii de l’ouest de l’Amérique du Nord, qui reflète la complexité génétique, historique et géographique de cette région. Les amphibiens en général jouent un rôle important dans l’écosystème à la fois comme consommateurs d’invertébrés et comme proies d’oiseaux, de mammifères et d’autres organismes de niveau trophique supérieur. Le rôle écologique de la grenouille à pattes rouges dans les écosystèmes forestiers n’est pas entièrement commis, mais, compte tenu de son abondance localisée et de sa distribution étendue au sein de son aire de répartition, ce rôle pourrait être important dans les écosystèmes autant aquatiques que terrestres. Sa fonction de consommateur d’insectes nuisibles pourrait être d’intérêt public.

Les grenouilles figurent dans la mythologie et l’art des peuples côtiers Salish, Haïda et d’autres Premières nations de l’Ouest du Canada, mais on ignore si la grenouille à pattes rouges a une signification particulière pour les peuples autochtones.