Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Grenouille à pattes rouges (Rana aurora)

Sommaire biographique des rédacteurs du rapport

Kristiina Ovaska, M.Sc., Ph.D., a étudié le comportement et l’écologie des amphibiens dans le cadre de son mémoire et de ses études post-doctorales, et poursuit ces activités à titre de consultante depuis les vingt dernières années. Ses études sur les amphibiens de la Colombie-Britannique ont porté sur le comportement social et la dynamique des populations des salamandres de la famille des Pléthodontidés, les liens avec l’exploitation forestière, les effets des radiations UV-B sur le succès d’éclosion des amphibiens à reproduction aquatique et les effets des composés perturbant le système endocrinien sur la métamorphose des amphibiens et le comportement des têtards. Mme Ovaska a également mené divers relevés sur des amphibiens, y compris des espèces en péril. Elle a étudié l’écologie des communautés de salamandres dans l’État de Washington et les parades nuptiales et l’écologie des grenouilles tropicales dans les Antilles et au Panama. Enfin, elle est l’auteure de huit rapports de situation du COSEPAC et de cinq programmes de rétablissement du RESCAPÉ pour des amphibiens, des reptiles et des mollusques, et de plus de quarante publications dans des documents scientifiques reconnus, la plupart portant sur les amphibiens.

Lennart Sopuck, M.Sc.. a étudié de nombreuses espèces sauvages au cours des vingt-cinq dernières années, dont plusieurs espèces en péril. Sa spécialité est la recherche sur les effets des activités humaines sur les espèces sauvages. Il est co-auteur du programme de rétablissement du RESCAPÉ pour la grande salamandre et pour deux espèces de gastéropodes terrestres. Il a participé à des études sur les salamandres de la famille des Pléthodontidés sur l’île de Vancouver, notamment le suivi des populations et les effets des pratiques de récolte forestière avec rétention variable. Il est co-auteur d’un rapport décrivant les meilleures pratiques de gestion visant à aider les promoteurs à protéger les amphibiens et les reptiles dans les environnements ruraux et urbains de Colombie-Britannique.


Experts contactées

Chercheurs :

(Consultés de juillet à septembre 2003 pour obtenir des données sur les emplacements et les résultats de récentes études qui se poursuivent)

Beasley, Barb. Consultant, Ucluelet (Colombie-Britannique)

Chan-McLeod, Ann. Dept. of Forest Sciences, Forest Sciences Centre, University of British Columbia, Vancouver (Colombie-Britannique)

Davis, Ted. Chargé de cours, Camosun University College, Victoria (Colombie-Britannique)

Govindarajulu, P. Aspirante au doctorat, Department of Biology, University of Victoria, Victoria (Colombie-Britannique), août 2003

Knopp, Denis. Consultant, Wild Heritage Environmental Consultants de la Colombie-Britannique, Chilliwack (Colombie-Britannique)

Meggill, W. Agrégé de recherche, Department of Zoology, University of British Columbia, Vancouver (Colombie-Britannique), août 2003

Shean, J. T. Étudiant diplômé. Evergreen State College, Olympia, État de Washington (États-Unis), septembre 2003

Wind, Elke. Consultant . E. Wind Consulting, Nanaimo (Colombie-Britannique)

Friis, Laura. Spécialiste de l’herpétofaune et des petits mammifères, Biodiversity Branch, Victoria

Ministry of Air, Land and Water Protection de la Colombie-Britannique (le personnel)

(Consulté pour obtenir de l’information sur les politiques et les mesures de gestion ou pour obtenir des données sur les emplacements), août 2003

Nelson, Kari. Biologiste pour les espèces en péril, Biodiversity Branch, Victoria

Paige, Kathy. Biodiversity Monitoring and Reporting Section, Victoria

Vennesland, Ross. Biologiste pour le rétablissement des espèces en péril et FIA, Surrey (Colombie-Britannique)

Autres établissements et particuliers consultés :

Conservation Data Centre, Victoria (Colombie-Britannique) (consulté pour obtenir des données sur les emplacements en août 2003)

MacAllister, Kelly. US Fish and Wildlife (consulté en août 2003 pour obtenir de l’information sur la situation de l’espèce dans l’État de Washington et de l’information sur la distribution aux États-Unis)

Rithaler, R. Corporation of Delta, Delta (Colombie-Britannique) (consulté en septembre 2003; prestation de cartes et d’information sur la distribution des amphibiens et leur situation à Delta)


Collections consultées

La plupart des renseignements sur le Rana aurora proviennent de données compilées par Laura Friis (Ministry of Air, Land and Water Protection de la Colombie-Britannique) en juillet 2003. Ces données ont été tirées des sources suivantes.

  • Musée canadien de la nature
  • Royal British Columbia Museum
  • Cowan Vertebrate Museum, University of British Columbia
  • BC Frog Watch Program
  • Plusieurs relevés et observations effectués par des chercheurs, des consultants et des particuliers

Les auteurs ont communiqué avec les sources additionnelles suivantes pour obtenir de l’information sur les emplacements.

  • Musée royal de l’Ontario
  • Plusieurs chercheurs (voir la section Experts consultés ci-dessus)

Les documents sur Internet des collections américaines suivantes ont été consultés en septembre 2003.

  • Museum of Vertebrate Zoology, University of California, Berkeley, Californie (aucun spécimen)
  • California Academy of Sciences, San Francisco, Californie (aucun spécimen)
  • Museum of Comparative Zoology, Harvard University (un spécimen, MCZ a-1538 d’Edmonton, Alberta, identifié par erreur comme unRana sylvatica)

Les auteurs ont tenté d’examiner les spécimens du Royal British Columbia Museum associés aux observations isolées (RBCM, 1199 et 1200; Kitimat; RBCM, 816 et 817; parc Manning), mais ces spécimens n’ont pas été retracés. Un autre spécimen douteux (RBCM, 297, Garibaldi) a été jeté en 1959.