Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement : Épaulard populations résidentes du nord et du sud

Tableau 1 : Polluants organiques persistants pouvant représenter un risque pour les épaulards résidents.

PolluantUtilisation/SourcePersistantBio-accumulatifRisques

DDT

Dichlorodi-phényle trichloroéthane

pesticide utilisé dans certains pays, banni en Amérique du Nord, persiste dans les eaux de ruissellement 30 ans après interdiction d’usage, pénètre dans l’atmosphère à partir des régions où il est encore en usage.ouiouitroubles reproducteurs, immunosuppression, effets sur les glandes surrénale et thyroïdienne.

BPC

Biphényles polychlorés

transformateur électrique et fluide de condensateur, usage restreint en Amérique du Nord, mais pénètre dans l’environnement par les eaux de ruissellement, les déversements et l’incinération.ouiouitroubles reproducteurs, anomalies squelettiques, immunotoxicité et perturbations endocriniennes.
Dioxines et furannessous-produit de blanchiment de chlore, procédés de fabrication du bois et combustion incomplète. Les usines sont maintenant une source moindre. Les sources courantes comprennent la combustion de bois chargé de sel, les incinérateurs municipaux, la combustion résidentielle de bois de chauffage et de déchets de bois, les eaux de ruissellement provenant des boues d’épuration et le traitement du bois.ouiouidommages au thymus et au foie, anomalie congénitale, troubles reproducteurs, perturbations endocriniennes, immunotoxicité et cancer.

HAP

Hydrocarbure aromatique polycyclique persistant

sous-produit de la combustion de carburant, fusion de l’aluminium, traitement du bois, déversements d’hydrocarbures, usines métallurgiques et cokeries, usines de pâtes et papiers.ouinonCancérogène.

ignifuges, surtout. PBB et PBDE

éther diphénylique polybromé

ignifuges; dans les composantes électriques et boîtiers de téléviseurs et d’ordinateurs, dans le textile et les rembourrages automobiles, très répandu dans l’environnement. 2/3 des produits de PBDE sont bannis en Europe. Les mêmes deux produits ont été retirés du marché en Amérique du Nord en 2005, mais un produit (Deca) est encore d’usage général.ouiouiperturbations endocriniennes, dommage au foie et à la thyroïde.

PFO

Perfluro-octane sulfonate

Agents anti-taches, hydrofuges et oléofuges (présent dans le Scotchgard jusqu’à tout récemment), mousse extinctrice, ignifuges, insecticides et frigorigènes, très répandu dans l’environnement.ouioui, mais dans le sang, le foie, les reins et les musclesfavorise la croissance de tumeurs.

TBT, DBT

tributylétain dibutylétain

pesticide-peinture antisalissure utilisé sur les naviresouiouiInconnu, mais associé récemment à une perte de l’ouïe.

PCP

paraffines polychlorées

ignifuges, plastifiants, peintures, agents de scellement et additifs utilisés dans les huiles lubrifiantesouiouiperturbations endocriniennes.

PCN

naphtalènes polychlorées

Isolants pour navires, fils électriques et condensateurs, additif pour huiles de moteur, incinérateurs municipaux et fabriques de chlore et de soude caustique et contaminant dans le BPC ouiouiperturbations endocriniennes.

APE

alkylphénol éthoxylé

détergents, shampooings, peintures, pesticides, plastifiants, usines de pâtes et papiers, industrie du textile, présence dans les effluents d’eaux usées et sédimentsmodérémodéréperturbations endocriniennes.

TPC

terphényle polychloré

ignifuges, plastifiants, lubrifiants, encres et agents de scellement, pénètre dans l’environnement par le biais des eaux de ruissellement.ouiouiperturbations endocriniennes et troubles reproducteurs

 

Références: Grant et Ross, 2002 principalement, mais aussi Lindstrom et al., 1999, Hooper et MacDonald, 2000, Kannan et al., 2001, Hall et al. 2003; Van deVijver et al. 2003, Rayne et al. 2004, Song et al. 2005