Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la Pie-grièche migratrice (Lanius ludovicianus excubitorides) au Canada - Mise à jour

Importance de l'espèce

La Pie-grièche migratrice était autrefois une espèce commune dans les habitats ouverts dans la majeure partie des États-Unis et du sud du Canada. Au cours des dernières décennies, les populations de diverses parties de l’aire de répartition de l’espèce ont subi un déclin très marqué. Les populations de l’est (L. l. migrans) sont maintenant en voie de disparition en Ontario et largement disparues dans la majeure partie de leur ancienne aire de répartition dans le nord-est des États-Unis. Les populations de l’ouest n’ont pas connu des déclins aussi marqués, mais certaines populations, comme celles de l’île San Clemente (L. l. mearnsi) et du sud-ouest du Manitoba (L. l. excubitorides), sont maintenant désignées en voie de disparition. Le L. l. excubitorides est également en déclin depuis plusieurs décennies dans la partie sud de l’aire de reproduction en Oklahoma et au Texas, où il était autrefois très commun.

Malgré l’intérêt considérable manifesté à l’égard de ces diverses populations en déclin et en voie de disparition, on n’a pas encore clairement déterminé quels facteurs sont à l’origine du déclin à grande échelle de l’espèce (voir les analyses dans Yosef [1996], Cade et Woods [1997]). On a orienté presque toutes les activités de conservation vers l’inventoriage et la protection des habitats de nidification. Il reste encore à étudier les problèmes potentiels (perte d’habitat, pesticides) dans les quartiers d’hiver, où les populations ont diminué.