Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Loi sur les espèces en péril - Cahier de consultation au sujet de l'inscription sur la liste officielle, brochet vermiculé, région du Québec

Aperçu des répercussions possibles pour les différents intervenants

Ce guide de consultation a été conçu afin que les divers intervenants puissent mieux saisir les incidences sur leurs activités de l’inscription du brochet vermiculé sur la Liste des espèces en péril en tant qu’espèce préoccupante. Un processus pour le rétablissement sera mis en œuvre et résultera probablement en l’adoption de mesures de gestion qui pourront avoir des répercussions sur les activités des intervenants touchés. Afin de mieux illustrer ce fait, nous présentons ici quelques exemples de répercussions qui pourraient se produire. Évidemment, cette liste de mesures n’est pas exhaustive et ne présente pas nécessairement un portrait de ce que seront effectivement les règlements adoptés.

3.1. Riverains et propriétaires fonciers

Des projets de revégétalisation visant à reproduire un habitat propice pourraient être réalisés.

3.2. Activités agricoles et industrielles

Pour réduire les risques de destruction de l’habitat, les éleveurs de bovins pourraient se voir restreindre l’accès à certains tronçons d’un cours d’eau afin d’en prévenir l’envasement. Dans des zones identifiées comme des habitats du brochet vermiculé, il pourrait être suggéré aux agriculteurs de faire l’entretien de leur drain de manière à éviter d’altérer l’habitat du poisson.

3.3. Activités récréatives

Considérant le peu d’intérêt pour la pêche sportive relativement à cette espèce, cette activité s’avère peu menaçante.

L’acquisition de terrains riverains et l’intendance de territoires stratégiques donnant accès aux endroits fréquentés par l’espèce permettraient de réduire le dérangement occasionné par le public en restreignant l’accès à ces milieux.

3.4. Industrie de la pêche

Une fois cette espèce inscrite sur la liste, des restrictions pourraient s’appliquer aux activités de pêche jugées menaçantes pour sa survie et son rétablissement, en raison, notamment, du risque de prises accidentelles.

3.5. Activités municipales

Des mesures visant à mieux cibler les zones de canalisations futures, des directives quant au développement pouvant avoir des incidences sur l’habitat du brochet vermiculé et des mesures permettant de diminuer la dégradation des rives pourraient être développées.

Les promoteurs de projets touchant des cours d’eau où l’on trouve le brochet vermiculé pourraient avoir à procéder, au préalable, à un inventaire de l’espèce et à une évaluation des risques.

3.6. Activités autochtones

On ne connaît, pour l’instant, aucun intérêt des populations autochtones pour le brochet vermiculé. Les peuples autochtones seront toutefois, contactés afin de s’en assurer.

Il faut noter cependant que le processus de planification du rétablissement nécessitera de nouvelles consultations.