Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Phlox de l'Ouest (Phlox speciosa) au Canada

Information sur l’espèce

Nom et classification

Nom scientifique :

Phlox speciosa Pursh ssp. occidentalis (Durand ex Torr.) Wherry

Synonyme :

Phlox speciosa Pursh var. occidentalis (Durand) M. Peck

Références bibliographiques :

  • Phlox speciosa Pursh. Fl. Amer. Sep. 149. 1814 [Déc. 1813].
  • Armeria speciosa Kuntze Revisio Gen. Pl. 2:432. 1891.
  • Phlox occidentalis Durand ex Torr. Explor. & Surv. Railroad Route from Mississippi River to Pacific Ocean 4(5):125.1957.
  • Phlox speciosa var. latifolia f. occidentalis A. Brand Pflanzenr. IV. Fam. 250:74. 1907.
  • Phlox speciosa ssp. occidentalis (Durand) Wherry Proc. Acad. Nat. Sci. Philadelphia 90: 133. 1938.

Nom commun :

Phlox de l’Ouest

Famille :

Polémoniacées

Grand groupe végétal :

Dicotylédones

Le genre Phlox fait partie de la famille des Polémoniacées. Il est présent en Amérique du Nord et dans le nord de l’Asie, mais on trouve le plus grand nombre d’espèces dans l’ouest de l’Amérique du Nord. Il y a 68 espèces de Phlox en Amérique du Nord, dont 16 au Canada et 6 en Colombie-Britannique (Douglas et al., 1999). On ne relève actuellement aucun problème ni incertitude au plan taxinomique à l’endroit de la sous-espèce Phlox speciosa ssp. occidentalis. La taxinomie et la nomenclature du taxon n’ont fait l’objet d’aucune modification récente. Étant donné que la seule sous-espèce de Phlox speciosa présente au Canada est ssp. occidentalis (Douglas et al., 1999), cette sous-espèce sera simplement désignée Phlox speciosa dans le présent rapport, à moins qu’il ne soit nécessaire de préciser pour délimiter l’aire de répartition du taxon. On trouve cinq autres sous-espèces dans l’ouest des États-Unis.

Description

Le Phlox speciosa (figure 1) est une herbacée vivace au pied modérément arbustif. Les tiges, longues de 15 à 40 cm et dressées, partent d’une racine pivotante ligneuse. Le haut de la plante est de glanduleux à glanduleux-pubescent alors que le bas est pubescent. Les feuilles, linéaires à lancéolées, sont opposées et séparées par des entre-nœuds bien développés; elles peuvent atteindre une longueur de 7 cm et une largeur de 1 cm. Les fleurs, pédicellées, sont regroupées en inflorescences terminales lâches, à bractées foliacées. Leur couleur varie du rose au blanc. Le tube (de 1 à 1,5 cm de longueur) de la corolle s’évase en formant cinq grands lobes (de 1 à 1,5 cm de longueur) émarginés. Le calice, glanduleux, est formé de segments plats et transparents séparés par cinq nervures vertes. Les styles ont de 0,5 à 2 mm de longueur (d’après la description de ssp. occidentalis de Douglas et al., 1999).

Le Phlox speciosa se distingue des autres espèces de Phlox présentes en Colombie-Britannique par son port dressé, ses feuilles opposées (de 1 à 7 cm de longueur) et ses fleurs pédicellées au calice glanduleux et styles courts (de 0,5 à 2 mm de longueur). L’espèce la plus ressemblante est le Phlox longifolia, qui se distingue toutefois par ses très longs styles (de 6 à 15 mm).

D’autres descriptions et des clés d’identification de Phlox speciosa [ssp. occidentalis] peuvent être consultées dans des flores américaines (voir par exemple Hitchcock et al., 1959; Peck, 1961; Cronquist et al., 1984; Hickman, 1993).

Figure 1. Photographie d’un spécimen de Phlox speciosa prise en Colombie-Britannique en 2003. Généralement, les populations de la Colombie-Britannique ont des fleurs plus pâles.

Figure 1.  Photographie d’un spécimen de Phlox speciosa prise en Colombie-Britannique en 2003