Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le boa caoutchouc (Charina bottae) au Canada

Les auteurs

Robert St. Clair : La maîtrise que j'ai faite à la University of Victoria, sous la direction de P.T. Gregory, portait sur l'écologie populationnelle de la tortue peinte dans l'Est de la Colombie-Britannique. C'est ainsi que j'en suis venu à m'intéresser au coût physiologique imposé aux tortues septentrionales qui hibernent sous la glace. J'ai donc poursuivi mes recherches en écophysiologie dans le cadre d'un doctorat sous la direction de V.H. Hutchison à la University of Oklahoma. J'ai étudié les différences dans la croissance et le taux métabolique d’oeufs de tortues-boîtes incubés à différentes températures. Comme chez les tortues-boîtes le sexe est déterminé par des facteurs environnementaux, ces différences se manifestent également comme des différences entre les sexes. Par la suite, à titre de boursier post-doctoral à la University of Victoria, j'ai commencé à étudier les préférences du boa caoutchouc en matière d'habitat à Creston, en Colombie-Britannique, étude qui avance lentement. En outre, j'enseigne à contrat à la University of Alberta. J’ai publié des études sur la croissance et la maturation des tortues peintes et des tortues-boîtes, les coûts physiologiques de l'hibernation chez les tortues peintes, les profils de paternité et les soins donnés aux petits par les mâles chez les oiseaux, et, en collaboration avec Colleen Cassady St. Clair, les pertes d'oeufs chez le gorfou sauteur.

M. Cameron : De septembre 2001 à mai 2002, j’ai travaillé sous la direction de Ron Brooks, coprésident du Sous-comité de spécialistes des reptiles et des amphibiens du COSEPAC, à titre de réviseure de rapports de situation sur plusieurs espèces de reptiles. J’étudie actuellement la démographie et la viabilité à long terme d’une population de tortue des bois (Clemmys insculpta) vivant dans le Sud de l’Ontario, ainsi que les stratégies développementales et l’énergétique de la reproduction chez trois espèces de tortues bourbeuses (genre Kinosternon) vivant en Arizona, au Nouveau-Mexique et dans le Nord du Mexique.