Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la castilléjie dorée (Castilleja levisecta) au Canada – Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale

La castilléjie dorée vit à de faibles altitudes à l’ouest de la chaîne des Cascades, depuis l’île de Vancouver jusqu’au nord-ouest de l’Oregon (voir la figure 2; voir aussi Hitchcocket al., 1959)

Figure 2. Aire de répartition mondiale de la castilléjie dorée (la zone noire illustre l’aire de répartition contemporaine, tandis que la zone grise montre l’emplacement des populations disparues, à partir de la gorge de Columbia vers le sud; tiré de Caplow [2004]).

Figure 2.Aire de répartition mondiale de la castilléjie dorée(la zone noire illustre l’aire de répartition contemporaine, tandis que la zone grise montre l’emplacement des populations disparues, à partir de la gorge de Columbia vers le sud; tiré de Caplow [2004])

Aire de répartition canadienne 

Au Canada, la castilléjie dorée se rencontre seulement dans de petites îles au large de Victoria, en Colombie-Britannique (figure 3). Les deux populations existantes se trouvent à environ 7 km l’une de l’autre, et la zone d’occurrence, ajustée par déduction de l’aire des eaux libres qui les séparent, est d’environ 2,2 km². Si l’on reconnaît la mention (la plus nordique) de Wellington (près de Nanaimo), alors la zone d’occurrence historique est d’environ 600 km² (après ajustement). Par contre, si cette mention est rejetée (voir ci-dessous), alors la zone d’occurrence historique mesure environ 100 km² (après ajustement). La zone d’occupation des deux sites existants est de 2 km², lorsqu’on utilise une grille de 1 km², et de 4 km², lorsqu’on utilise une grille de 2 × 2 km.

Figure 3. Carte de l’aire de répartition canadienne de la castilléjie dorée (les étoiles pleines désignent des populations existantes, tandis que les étoiles vides représentent des populations disparues).

Figure 3. Carte de l’aire de répartition canadienne de la castilléjie dorée (les étoiles pleines désignent des populations existantes, tandis que les étoiles vides représentent des populations disparues)