Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la ptychomitre à feuilles incurvées au Canada

Experts consultés

Frank Cook (df.cook@rogers.com), bryologue d’Ontario, qui a récolté ou examiné avec Bill Stewart des milliers de spécimens de bryophytes du sud de cette province.

Jan-Peter Frahm (frahm@uni-bonn.de) qui travaille comme bryologue en Europe et a également herborisé aux États-Unis.

Robert Ireland (robertireland@hotmail.com) et Wilf Schofield (wilfs@unixg.ubc.ca), bryologues d’expérience, qui ont beaucoup herborisé au Canada.

Linda Ley (lindaley@storm.com) et Mike Schepanek (mshchepane@mus-nature.ca), qui étudient les spécimens déposés au Musée canadien de la nature.

Norton Miller (nmiller2@MAIL.NYSED.GOV), qui travaille comme bryologue aux États-Unis et est conservateur de l’herbier NYS.

Michael Oldham (Michael.Oldham@mnr.gov.on.ca), qui nous a communiqué les renseignements dont dispose le Centre d’information sur le patrimoine naturel de l’Ontario sur le Ptychomitrium incurvum.

Nancy Slack (slackn@sage.edu), qui travaille comme bryologue aux États-Unis.

R.H. Zander (rhzander@sciencebuff.org) et P.M. Eckel (pmeckel@sciencebuff.org), botanistes au Buffalo Museum of Science, qui ont récolté beaucoup de bryophytes au New York, notamment dans la région des chutes Niagara.