Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chaboisseau à quatre cornes (forme d’eau douce) au Canada – Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) (Houston, 1990) a attribué en 1989 le statut d’espèce préoccupante à la forme d’eau douce du poisson relique de la période post-glaciaire qu’est le chaboisseau à quatre cornes. Cette désignation était justifiée par la répartition étroite, l’habitat restreint et les besoins spécifiques en matière d’habitat de la forme d’eau douce du chaboisseau à quatre cornes, ainsi que par sa rareté présumée. Dans les eaux canadiennes, la Loi sur les pêches assure une protection générale. L’espèce n’est pas répertoriée par la CITES, l’UICN ou le United States Fish and Wildlife Service. En Suède, on considère qu’elle est en voie de disparition dans plusieurs lacs d’eau douce (Kullander, 1992; Nilsson, 1996). Le chaboisseau à quatre cornes figure, sans spécification de formes, dans la liste de la faune protégée de l’annexe III du rapport sommaire de la Convention sur la conservation de la faune et de la flore sauvages européennes et de leurs habitats naturels, aussi connue sous le nom de Convention de Berne.