Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le chaboisseau à quatre cornes (forme d’eau douce) au Canada – Mise à jour

Répartition

Répartition mondiale

La forme d’eau douce du chaboisseau à quatre cornes est un taxon relique confiné aux eaux intérieures des lacs froids et profonds d’Amérique du Nord et d’Europe septentrionales, en particulier au Canada, aux États-Unis, en Suède, en Finlande, en Norvège et en Russie (McAllister, 1980; Hammar et al., 1996). Selon Delling (1994), cette forme habite au moins 22 lacs du sud et du centre de la Suède. On l’a trouvée dans les lacs Vättern, Wättern, Fryken, Siljan, Orsasjön et Mälaren, en Suède, et Ladoga et Onega en Russie (Jääskeläinen, 1917; Nyman et Westin, 1968; Muus et al., 1999). Les données des musées (voir celles du Musée canadien de la nature, à l’annexe 1) indiquent la présence d’individus au lac Swan, sur la presqu’île Baldwin, en Alaska.

Répartition canadienne

Au Canada, la forme d’eau douce du chaboisseau à quatre cornes vit dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut (figure 2). Il n’a été capturé que dans une seule province, Terre-Neuve-et-Labrador, et il ne s’agit dans ce cas que d’un seul individu, capturé en 1964 au lac Sipukat par John G. Hunter (annexe 1; identification confirmée le 28 février 2003).

Figure 2. Répartition nord-américaine de la forme d’eau douce du chaboisseau à quatre cornes (Myoxocephalus quadricornis). La carte a été établie à l’aide des données du Musée canadien de la nature (voir l’annexe 1).

Figure 2.   Répartition nord-américaine de la forme d’eau douce du chaboisseau à quatre cornes (Myoxocephalus quadricornis). La carte a été établie à l’aide des données du Musée canadien de la nature (voir l’annexe 1).

Johnson (1964) a signalé la présence du M. quadricornis dans trois lacs de l’île Victoria, au Nunavut, et les données muséales (annexe 1) confirment sa présence sur cette île, dans les lacs Zeta, Ferguson, Longspur, Washburn, Tassijuak et Surrey. On a aussi constaté la présence de populations de chaboisseaux à quatre cornes sur l’île d'Ellesmere, dans les lacs Tuborg et Romulus. L’espèce a aussi été capturée sur les îles Cornwallis (lacs Eleanor et Sophia), petite Cornwallis (lac Garrow), Bathurst, Melville, Somerset (lac Stanwell-Fletcher), Hepburn (lac Wentzel) et Campbell (lacs des Eskimo) (voir l’annexe 1). Les populations d’eau douce ne se trouvent pas seulement dans des lacs situés sur des îles. En effet, on a capturé des chaboisseaux à quatre cornes dans le lac Nauyak, sur la presqu’île Kent, au Nunavut. On n’a pas signalé l’espèce dans des lacs de parcs nationaux de l'Arctique canadien (McDonald, comm. pers., 2002).