Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Crapaud de l’Ouest (Bufo boreas) au Canada

Importance de l'espèce

Compte tenu de la situation des populations de crapauds de l’Ouest dans la moitié sud de l’aire de répartition, les populations canadiennes constituent le dernier noyau d’importance de l’espèce. Nous avons la possibilité de commencer le suivi de cette espèce et d’assurer sa protection avant que les nombres de crapauds ne tombent sous des seuils critiques.

Bufo boreas est l’une des espèces d’amphibiens les plus répandues en Colombie-Britannique et elle est présente à des plus hautes altitudes. Ainsi, elle contribue de façon significative aux processus écologiques des terres humides en altitude et dans le Nord. Le volume non négligeable de têtards de crapauds de l’Ouest contribue de façon significative à la biomasse des écosystèmes aquatiques : les œufs et les têtards sont consommés par de nombreux invertébrés aquatiques et des vertébrés et les têtards consomment de larges quantités d’algues. Les crapauds de l’Ouest sont capables d’ingérer de larges quantités de nourriture et joue donc un rôle significatif dans la chaîne alimentaire des milieux terrestres et en particulier ripariens, transformant efficacement des items de faible valeur alimentaire en biomasse plus accessible aux reptiles, aux oiseaux et aux mammifères (Feder, 1983). Ils pourraient également abaisser les populations de certains insectes ravageurs. Ainsi, le  déclin d’une espèce répandue et commune telle que B. boreas peut avoir de fortes répercussions sur le fonctionnement des écosystèmes (Corn, 1994).