Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le loup de Béring au Canada – Mise à jour

Répartition

Répartition mondiale

La présence du loup de Béring est confirmée dans le nord‑ouest du Pacifique, depuis les eaux des îles d’Hokkaido et de Shikotan jusqu’à la mer d’Okhotsk (Barsukov, 1959). Cependant, sa répartition dans le nord‑est du Pacifique et dans l’Arctique est peu connue. Les seuls spécimens confirmés pour les eaux canadiennes proviennent de l’inlet Bathurst, situé dans l’ouest de l’Arctique (figure 1; Houston et McAllister, 1990). Fruge et Wiswar (1991) ont découvert l’espèce dans la région de la baie Camden (Alaska), en mer de Beaufort. Auparavant, il y avait une discontinuité de 2 700 km dans l’aire de répartition connue de l’espèce, qui s’étend de l’inlet Bathurst jusqu’au bassin Norton, situé dans l’ouest de l’Alaska.


Répartition canadienne

Seuls trois spécimens de loup de Béring sont répertoriés pour les eaux canadiennes, les trois provenant de l’inlet Bathurst. L’espèce est répertoriée pour le bassin Norton (Alaska) et pour les eaux des îles Pribilof (Alaska) et du Commandeur (Russie), situées dans la mer de Béring (Barsukov, 1959), lesquelles semblent marquer la limite sud de son aire. L’espèce est absente de la côte ouest de l’Amérique du Nord.


Figure 1 : Répartition des populations nord‑américaines de loup de Béring

Répartition des populations nord‑américaines de loup de Béring.

Les flèches indiquent les mentions pour le Canada.