Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport du COSEPAC sur la situation de la couleuvre à nez mince au Canada

Répartition

Aire de répartition de l'espèce

On trouve le genre Pituophis depuis la côte du Pacifique jusqu'à celle de l'Atlantique, et depuis le Sud-Ouest du Canada jusqu'à l'extrémité de la Basse-Californie, à des altitudes pouvant aller jusqu'à 2 740 m (Stebbins, 1985). Dans le Nord, l'aire de répartition de l'espèce est parfois limitée, en partie à cause des températures estivales (notamment la gamme de températures pour une incubation optimale des œufs) (Burger, 1991), et/ou des températures hivernales et de la disponibilité de tanières convenables (Shewchuk, 1997).

 

Aire de répartition des sous-espèces

Le P. c. catenifer se trouve en Californie (Wright et Wright, 1957) et dans l'Ouest de l'Oregon (Nussbaum et al., 1983), à des altitudes pouvant aller jusqu'à 610 m dans ce dernier État (Storm et Leonard, 1995) (figure 1). En Colombie-Britannique, on l'a récolté dans deux localités : dans l'île Galiano et à la frontière près de Sumas, dans l’État de Washington (Wright et Wright, 1957); il s'agissait probablement d'une population relique dans la province (Gregory et Campbell, 1984) (figure 2).

Figure 1.      Répartition nord-américaine du Pituophis melanoleucus catenifer

Figure 1.      Répartition nord-américaine du Pituophis melanoleucus catenifer ( \\\\\\), du P. c. deserticola (=====) et du P. c. sayi (IIIIIII). D'après Storm et Leonard (1995), Conant et Collins (1991) et Stebbins (1985).

Figure 2.      Répartition canadienne du Pituophis melanoleucus catenifer, du P. c. deserticola et du P. c. sayi.

 

Figure 2.      Répartition canadienne du Pituophis melanoleucus catenifer, du P. c. deserticola et du P. c. sayi. Localités données par le B.C. CDC (1998), Nussbaum et al. (1983), Gregory et Campbell (1984), Russell et Bauer (1993), Alberta Biodiversity Observation Database (1998), Cook (1984) et Cottonwood Consultants (1986).

Le P. c. deserticola compte cinq populations distinctes dans la zone sèche de l'intérieur de la Colombie-Britannique (les vallées de la Thompson, de l'Okanagan et certaines parties du Fraser et de la Similkameen), dont les quatre populations les plus méridionales (Trail, Grand Forks, Midway et Okanagan) sont reliées à des populations vivant au sud de la frontière canadienne (Hobbs et Sarell, 2001; figure 3). On pense que ces 5 populations formaient une seule population continue durant la période hypsothermique, période de réchauffement climatique survenue il y a 8 000 ans; la population située le plus au nord (Thompson-Fraser) est cependant devenue entièrement isolée depuis. Aux États-Unis, on trouve l'espèce dans le Centre et l'Est de l’État de Washington, dans l'Est de l'Oregon, dans le Centre et le Sud de l'Idaho, dans l'Est de la Californie, au Nevada, en Utah, dans le Sud-Ouest du Wyoming, dans l'Ouest du Colorado, dans le Nord-Ouest du Nouveau-Mexique et dans le Nord de l'Arizona (Wright et Wright, 1957). Dans l'Est du Washington, on la rencontre à des altitudes allant jusqu'à 797 m, et dans l'Est de l'Oregon, à des altitudes atteignant 1 676 m (Storm et Leonard, 1995); la plupart des observations ont toutefois été faites à moins de 700 m d'altitude (Wright et Wright, 1957).

Figure 3.      Répartition du Pituophis catenifer deserticola et du Coluber constrictor mormon en Colombie-Britannique

Figure 3.      Répartition du Pituophis catenifer deserticola et du Coluber constrictor mormon en Colombie-Britannique

En Alberta, l'aire de répartition du P. c. sayi s'étend de la frontière du Montana jusqu'à Trochu et, à l'ouest de la frontière de la Saskatchewan, jusqu'à Calgary, à des altitudes allant jusqu'à 2 000 m (Russell et Bauer, 1993; figure 2). On rencontre surtout la sous-espèce dans la région de la prairie mixte, dans les vallées de la Milk, de la Saskatchewan Sud et de la basse Red Deer (Cottonwood Consultants, 1986). On l'a aussi trouvée en Saskatchewan, à l'est de la frontière de l'Alberta, jusqu'à la vallée de la Big Muddy (A. Didiuk, comm. pers.), et au nord jusqu'à la Saskatchewan Sud (Froom, 1972; figure 2). La couleuvre à nez mince des Prairies se trouve aussi au sud du Canada, jusqu'au nord-est du Mexique, et à l'ouest, depuis l'est de l'Idaho jusqu'à l'ouest de l'Indiana (Wright et Wright, 1957). En général, l'aire de répartition du P. catenifer semble diminuer, plusieurs populations étant isolées (reliques) aux marges est et nord-ouest de cette aire (figure 1).