Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le renard gris au Canada – Mise à jour

Information sur l'espèce

Mise à jour
Rapport de situation du COSEPAC
sur le
renard gris
Urocyon cinereoargenteus
au Canada
2002

Nom et classification

Le Urocyon cinereoargenteus Schreber (renard gris; grey fox) appartient à la famille des Canidés, groupe qui comprend les chiens, les loups, les renards et les chacals (DeBlase et Martin, 1981). Le nom du genre « Urocyon » signifie « à queue de chien » (du grec oura, « queue », et kyon, « chien »). Le nom d’espèce cinereoargenteus signifie « gris argenté » (Baker, 1983). Le U. cinereoargenteus possède plusieurs autres noms communs dans diverses langues, dont tree fox, cat fox (Baker, 1983), scrub fox (Peterson et al., 1953) en anglais; zorra, zorra gris et gato de monte (Leopold, 1959) en espagnol. On reconnaît seize sous‑espèces d’Urocyon cinereoargenteus (Fritzell et Haroldson, 1982), dont trois seraient présentes au Canada, le U. c. borealis Merriam, le U. c. cinereoargenteus (Schreber) et le U. c. ocythous Bangs (Banfield, 1974).

Description

L’Urocyon cinereoargenteus (figure 1) ressemble à la variété croisée du renard roux (Vulpes vulpes), mais un certain nombre de caractéristiques permettent de distinguer à coup sûr les deux espèces. Le renard gris possède une longue bande longitudinale foncée, constituée de poils noirs et raides, sur toute la longueur du dos et de la queue (Fritzell et Haroldson, 1982). Sur les flancs et le dos, le pelage est gris argenté, en raison de la présence de jarres annelés de bandes noires, grises et blanches, et le duvet est jaunâtre (Banfield, 1974; Fritzell et Haroldson, 1982). Ce renard possède de la fourrure blanche sur les oreilles, la face, la gorge, la poitrine et les pattes arrière (Fritzell et Haroldson, 1982), mais le bout de la queue est noir, alors qu’il est blanc chez le renard roux (Baker, 1983). Le cou, les flancs et les pattes du renard gris présentent des parties roux cannelle (Fritzell et Haroldson, 1982). Il porte une tache noire distinctive sur le museau en dessous de chaque œil et sur la mâchoire inférieure. Le renard gris a les pattes plus courtes que le renard roux bien qu’il soit à peu près de même taille. Chez le renard gris, le museau est plus court, les empreintes plus rondes, les coussinets plantaires plus larges et les griffes plus recourbées que chez le renard roux (Banfield, 1974). Le renard gris possède une glande caudale qui s’étend sur le tiers à la moitié de la longueur de la queue (la plus grande parmi les Canidés de l’Amérique du Nord) (Seton, 1923). À la naissance, le renardeau est noirâtre alors que chez le renard roux, les petits ressemblent à des chiots domestiques et ont le bout de la queue blanc (Peterson, 1966). Les femelles n’ont généralement que six mamelles alors qu’il y en a huit chez le renard roux (Piérard, 1983). Le renard gris est plus silencieux et son cri est moins puissant et d’une tonalité plus basse que celui du renard roux (Peterson, 1966).

Les pistes du renard gris sont plus courtes et plus larges que celles du renard roux. L’espacement entre les empreintes du renard gris est également légèrement plus petit que chez le renard roux. Les empreintes de renard ressemblent beaucoup à celles du chat domestique (Felis catus) sauf que les marques des griffes sont visibles dans les empreintes du renard gris (Fritzell, 1987).


Figure 1. Renard gris adulte (Urocyon cinereoargenteus)

Figure 1. Renard gris adulte (Urocyon cinereoargenteus)

Photo de la San Diego Zoological Society, tirée de Nowak, 1999).

Les espèces du genre Urocyon se distinguent des autres Canidés par la présence de crêtes pariétales proéminentes, largement séparées, qui s’étendent des apophyses sus‑orbitaires jusqu’aux crêtes occipitales en formant un U (également présent chez Otocyon) et d’une mandibule comportant un seul palier près de la bordure ventrale postérieure (également présent chez Otocyon et Nyctereutes) (Banfield, 1974; Fritzell et Haroldson, 1982). La formule dentaire du renard gris est la suivante : incisives 3/3, canines 1/1, prémolaires 4/4 et molaires 2/3 pour un total de 42 dents (Peterson, 1966).

Les mensurations moyennes du renard gris sont les suivantes : longueur totale de 988 mm (fourchette de 800 à 1 125 mm), longueur de la queue, 372 mm (fourchette de 275 à 443 mm), longueur du pied postérieur, 142 mm (fourchette de 100 à 150 mm), oreille, 75 mm (Banfield, 1974); longueur condylobasale du crâne, de 110 à 135 mm et largeur du crâne, de 65 à 74 mm (Peterson, 1966). Les mâles pèsent en moyenne 4,1 kg (fourchette de 3,6 à 5,9 kg) et le poids moyen des femelles est de 3,9 kg (fourchette de 3,4 à 5,4 kg) (Peterson, 1966).