Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la platanthère blanchâtre de l’Est au Canada – Mise à jour

Résumé technique

Platanthera leucophaea

Platanthère blanchâtre de l’Est – Eastern Prairie Fringed-orchid

Répartition au Canada :

Ontario

Information sur la répartition

Zone d’occurrence (km²)

>20 000 km²

Préciser la tendance.

inchangée

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence?

non

Zone d’occupation (km²)

<10 km²

Préciser la tendance.

en déclin

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation?

non

Nombre d’emplacements existants :

20

Préciser la tendance.

probablement un certain déclin; le nombre de stations répertoriées a augmenté grâce à une intensification de la recherche; cependant, en raison de la perte d’habitat, il est probablement en déclin.

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements?

non

Préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat.

en déclin

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population) :

3-7 ans jusqu’à la floraison

Nombre d’individus matures

>1 000

Tendance de la population

% du déclin au cours des dernières/ prochaines dix années ou trois générations :

déclin appréciable de certaines des plus grandes populations (pour près de la moitié des 20 populations connues, il n’y a pas suffisamment de données pour dégager des tendances; par contre, l’effectif de certaines stations, notamment celle de Big Creek, a diminué de de 60 à 80 p. 100)

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures?

oui

La population totale est-elle très fragmentée?

oui

Énumérer chaque population et donner le nombre d’individus matures dans chacune.

Préciser la tendance du nombre de populations.

augmentation attribuable à une intensification de la recherche

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations?

non

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

  • perte d’habitat;
  • déclin probable des pollinisateurs par suite de la perte d’habitat;
  • succession naturelle;
  • espèces envahissantes;
  • modification du niveau de la nappe phréatique par l’homme;
  • hybridation naturelle;
  • augmentation du broutage par le cerf.

Effet d’une immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

États-Unis :

  • SX (disparue) : MO, NJ, PA;
  • SH (historique) : NY, OK;
  • S1 (très fortement menacée) : IA, IL, IN, ME, MI, WA, WI;
  • S2 (fortement menacée) : OH

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

non constatée et peu probable

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre à l’endroit en question?

peut-être

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible pour les individus immigrants à l’endroit en question?

habitat limité

Peut-il y avoir sauvetage par des populations de l’extérieur?

non

Analyse quantitative

aucune