Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

l’Arlequin plongeur (Histrionicus histrionicus)

TABLEAU SOMMAIRE – GESTION

Tableau 1.  Chaque élément de ce tableau correspond à une partie du présent document. Les niveaux de priorité sont définis comme suit : mesure légale = mesure dictée par une loi; mesure urgente = mesure hautement prioritaire; mesure nécessaire = mesure sans laquelle il est impossible d’évaluer la situation et d’orienter les mesures de conservation; mesure secondaire = mesure utile lorsque les mesures urgentes seront en cours; mesure en cours = mesure déjà instaurée et qui se poursuit; mesure utile = mesure qui permettrait d’augmenter les connaissances sur l’Arlequin plongeur, mais qui n’est pas une priorité.

Gestion de la population 
     
Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Légale1Maintenir et faire respecter l’interdiction de chasse

·        Maintenir et faire respecter l’interdiction de chasser l’Arlequin plongeur.

·        Entretenir des rapports avec le Comité sur la sauvagine du SCF et avec son homologue américain.

·        Entretenir des rapports avec les organismes chargés de faire respecter la loi à l’égard de la chasse aux oiseaux migrateurs.

L’interdiction de chasse est en vigueur dans la voie migratoire de l’Atlantique. Rien n’indique qu’elle doit être levée.
Urgent2Élaborer une stratégie de suivi et un modèle de présentation des données

·        Collaborer avec les scientifiques et les statisticiens à l’évaluation du programme de suivi en place et déterminer sa validité sur le plan statistique pour l’évaluation de la situation de la population d’Arlequins plongeurs de l’est de l’Amérique du Nord.

·        Consulter les scientifiques ainsi que les compétences concernées afin de déterminer la structure optimale de la stratégie de suivi si celle en place doit être améliorée.

·        Travailler avec d’autres compétences et d’autres groupes à la mise en place du programme de suivi.

Le SCF de Terre-Neuve-et-Labrador dirigera cette initiative.
Nécessaire2Mettre au point un modèle démographique dynamique

·        Colliger les données démographiques existantes.

·        Réaliser les recherches scientifiques nécessaires pour combler les lacunes, le cas échéant.

·        Compiler les données et mettre au point le modèle.

·        Présenter le modèle dans une revue scientifique à comité de lecture.

 


Gestion de la population (suite)

Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Nécessaire3Délimiter des unités de gestion

·        Tenter de délimiter des unités de gestion à partir des connaissances scientifiques actuelles sur l’espèce.

·        Effectuer les recherches nécessaires pour combler les lacunes dans les connaissances qui ont pu être cernées à l’étape 1, afin de délimiter des unités de gestion définitives dans l’est de l’Amérique du Nord et au Groenland.

·        Réaliser cette étape parallèlement à la détermination des éléments d’occurrence.

 
Nécessaire6Assurer la publication et/ou la diffusion des données pertinentes

·        Promouvoir la publication de données inédites.

·        Promouvoir la publication des études.

·        Collaborer avec les autres compétences pour faire en sorte que les données et les études concernant le rétablissement et la conservation de l’Arlequin plongeur soient publiées.

 
En cours2, 6Tenir des bases de données et partager l’information avec les Centres de données sur la conservation (CDC) ou les organismes homologues

·        Continuer de recueillir les données d’observation et de recensement de l’Arlequin plongeur.

·        Demeurer en communication avec les CDC locaux ou les organismes homologues.

·        Travailler avec les CDC ou les organismes homologues afin de déterminer les éléments d’occurrence de l’Arlequin plongeur dans l’est du Canada.

 
En cours2Poursuivre les activités de suivi hivernal

·        Poursuivre le suivi dans les sites d’hivernage connus : 1) Cap St. Mary’s, NL; 2) Ile au Haut, ME; 3) The Wolves, NB; et 4) Sachuest Point, RI

·        Revoir le programme de suivi pour s’assurer que le nombre de sites et les méthodes employées sont appropriés et permettent d’évaluer la situation de la population hivernante.

·        Compiler et diffuser les données chaque année.

 
Utile2Planifier et réaliser des relevés de l’Arlequin plongeur

·        Compiler les données des relevés et des observations occasionnelles.

·        Colliger l’information anecdotique.

·        À partir de ces données et de la connaissance du paysage, cerner les secteurs d’habitat potentiel où il serait approprié d’effectuer des relevés ciblés additionnels.

·        Tenter d’explorer ces zones prometteuses avec le temps.

 
Utile2, 7Élaborer une stratégie de suivi pour le Groenland·        Discuter de programmes de suivi possibles avec des biologistes du Groenland et des Pays-Bas.  

Protection de l’habitat

Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Obligatoire3Protéger l’Arlequin plongeur sur le territoire domanial

·        Comparer les aires de fréquentation connues de l’Arlequin plongeur avec les données de la base de données sur les terres fédérales afin de déterminer les principaux secteurs du territoire domanial qui sont fréquentés par l’espèce.

·        Consulter les compétences concernées afin de déterminer si ces secteurs sont protégés.

·        Travailler avec les autres ministères fédéraux pour faire en sorte que ces sites soient reconnus et en assurer la protection ou la conservation par des mesures appropriées.

Dans la région de l’Atlantique, cette mesure est en cours et dirigée par le SCF de Terre-Neuve-et-Labrador, le CDC du Canada atlantique et l’Agence Parcs Canada. Cette dernière applique également cette mesure au Québec.
Nécessaire5Travailler avec les sociétés forestières afin de réduire au minimum les impacts de leurs activités sur l’habitat de reproduction de l’Arlequin plongeur

·        Resserrer les liens établis avec l’industrie forestière dans les dossiers touchant les espèces en péril.

·        Informer les sociétés forestières quant aux lieux fréquentés par l’Arlequin plongeur aux endroits et aux moments où c’est possible.

·        Définir des codes de conduite pour l’habitat connu de l’Arlequin plongeur.

·        Travailler en collaboration avec les sociétés forestières et les ministères concernés pour faire appliquer ces codes de conduite et ces normes pour l’Arlequin plongeur.

 
Nécessaire5Entretenir et améliorer les relations établies avec les sociétés hydroélectriques afin de protéger l’Arlequin plongeur

·       Maintenir de bonnes relations de travail avec les sociétés hydroélectriques là où ces relations sont déjà établies.

·        Communiquer régulièrement avec les biologistes des sociétés hydroélectriques afin de les tenir au courant des lieux fréquentés par l’Arlequin plongeur et de son utilisation de ces lieux.

·       Maintenir une vigilance soutenue envers les promoteurs de projets d’aménagement hydroélectrique de petite échelle et locaux.

Les petits projets hydroélectriques pourraient avoir des impacts dans certaines parties de la région. Des projets de grande envergure sont prévus dans certains secteurs.
Nécessaire5Établir des relations avec l’industrie de l’aquaculture afin de protéger l’Arlequin plongeur

·        Établir des liens officiels avec l’industrie de l’aquaculture de la région.

·        Définir des normes et des codes de pratique pour les secteurs qui sont près de l’habitat connu de l’Arlequin plongeur.

·        Travailler en collaboration avec les sociétés aquacoles et les ministères concernés pour faire appliquer ces normes et pratiques.

·       Informer les représentants de l’industrie des emplacements les plus importantes pour l’espèce.

 

Protection de l’habitat (suite)

Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Nécessaire1, 4Travailler à prévenir le rejet d’hydrocarbures en mer

·        Poursuivre l’application des programmes extracôtiers du SCF et des autres compétences.

·        Faire des relevés réguliers dans les colonies d’Arlequins plongeurs fréquentant les secteurs proches de voies maritimes achalandées afin de déceler toute contamination par des hydrocarbures.

·        Sensibiliser les sociétés de transport maritime et les collectivités à la situation de l’Arlequin plongeur dans les secteurs de forte activité maritime abritant des colonies de l’espèce :

o       programmes de sensibilisation ciblés

o       mesures d’intendance dirigées par la collectivité ou par l’industrie.

 
Nécessaire1, 4Effectuer le suivi de l’utilisation de pesticides et tenter d’en atténuer les effets

·        Établir un réseau d’information afin de connaître les endroits visés par des programmes d’application de pesticides.

·        Définir des normes et des codes de pratique visant l’application de pesticides dans les territoires fréquentés par l’Arlequin plongeur.

·        Prendre des mesures pour atténuer les effets des pesticides sur l’Arlequin plongeur là où il y a lieu.

 
Utile3Élaborer une stratégie de protection de l’habitat

·        Cerner les principaux habitats de l’Arlequin plongeur en se fondant sur les relevés et les mentions de l’espèce. Cette étape peut se faire lors de l’analyse des éléments d’occurrence avec les CDC locaux.

·        Déterminer la quantité d’habitat nécessaire pour assurer la conservation à long terme de l’Arlequin plongeur.

·        Travailler avec les autres compétences et les ONG concernés afin d’assurer la protection de ces territoires.

 
Utile3, 4, 5Former les agents d’évaluation environnementale et les biologistes des ministères, des compétences et des organisations concernés

·        S’applique à l’ensemble des espèces en péril.

·        Élaborer un programme de formation.

·        Exposer les normes et codes de pratique établis.

·        Viser les agents et biologistes chargés des EE et les biologistes du secteur privé et de l’industrie.

 


Recherche

Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Urgent1, 4Évaluer les menaces

·         Consulter les provinces.

·         Examiner la documentation existante.

·         Déterminer les menaces séparément pour chaque région.

L’évaluation des menaces est jugée prioritaire par les compétences et pourrait orienter les décisions concernant la gestion de l’espèce.
Nécessaire1, 4

1.      Étudier les impacts des menaces

2.      Étudier les impacts de la présence humaine dans l’aire de l’Arlequin plongeur

·         Réaliser une évaluation approfondie des menaces pesant sur l’Arlequin plongeur dans chacun des secteurs de l’aire de répartition de l’espèce dans l’est de l’Amérique du Nord.

·         À la lumière de cette évaluation, identifier les menaces les plus graves.

·         Déterminer les lacunes dans les connaissances sur les menaces.

·         Élaborer un calendrier des études nécessaires pour mieux connaître les effets des menaces et pour définir les mesures d’atténuation possibles.

·         Le détail des études d’impact devra être développé et pourra varier selon les emplacements.

 
Nécessaire6Analyse des lacunes

·         Cerner les lacunes en matière de conservation à la lumière des données issues de l’évaluation des menaces, du programme de suivi et des activités d’éducation.

·         Élaborer des programmes et réaliser des études afin de combler les lacunes dans les connaissances.

 
En cours2, 6Terminer l’étude de marquage-recapture

·         Utiliser les données recueillies pour élaborer un modèle démographique de la population d’Arlequins plongeurs de l’est.

·         Ce modèle donnera un aperçu de la viabilité de la population, de la probabilité de sa disparition et des valeurs minimums des paramètres démographiques pour que la viabilité soit assurée.

L’analyse des données est presque terminée. Le SCF publiera les résultats dans une publication hors série en 2007.
En cours2, 6Terminer les analyses génétiques

·         Demeurer en communication avec les généticiens pour obtenir l’information la plus récente.

·         Interpréter les données afin de mieux délimiter dans la répartition de l’espèce et de déterminer s’il existe des métapopulations.

·         Établir un calendrier des études si nécessaire.

L’analyse est en cours. Les résultats seront pertinents pour la détermination des unités de gestion.
Utile3, 6Étudier l’habitat de l’espèce

·         Si possible, créer un modèle de l’habitat de l’Arlequin plongeur à partir des caractères des cours d’eau et des zones côtières fréquentés par l’espèce.

·         Utiliser cette information pour prédire la capacité de charge des Arlequins plongeurs.

Tâche difficile en raison du manque d’information sur les cours d’eau et les zones côtières fréquentés par l’espèce.


Considérations sociopolitiques et communications
     
Niveau de prioritéObj.MesureÉtapesNotes
Nécessaire5, 7Préparer et diffuser du matériel d’éducation

·        Préparer et diffuser du matériel d’éducation ciblé à l’intention des chasseurs et des groupes autochtones.

·        Organiser des consultations pour déterminer quels moyens d’éducation donnent les meilleurs résultats.

·        Préparer du matériel pour le grand public.

·        Préparer du matériel sur la question de la chasse au Groenland (sous réserve d’obtenir l’appui et la coopération des autorités du Groenland).

·        Faire de la publicité sur les programmes de conservation et les progrès accomplis en ce sens dans les différents médias locaux et nationaux.

 
Nécessaire5, 6Élaborer et promouvoir des codes de pratique

·        Dresser la liste des compétences et des personnes concernées.

·        Définir l’information dont il faut tenir compte dans les évaluations environnementales de projets susceptibles d’avoir des impacts sur l’Arlequin plongeur.

·        Élaborer des normes et des codes de pratique pour les activités susceptibles d’avoir un impact sur l’Arlequin plongeur et pouvant être utiles lors des évaluations environnementales.

·        Travailler avec les autres compétences afin d’assurer la prestation d’une formation adéquate sur la LEP et les espèces en péril.

·        Veiller à ce que l’Arlequin plongeur soit dûment visé par les lois fédérale et provinciale sur les évaluations environnementales.

 
Nécessaire2, 5, 6Préparer et diffuser un rapport·        À faire tous les trois ans. 
Utile Promouvoir l’intendance

·        Communiquer avec les ONG locaux, les groupes communautaires et les associations de développement locales pour les sensibiliser à la présence et à la situation de l’Arlequin plongeur et à la nécessité d’assurer sa conservation.

·        Faciliter et encourager la participation des collectivités et des ONG à la conservation de l’Arlequin plongeur, en particulier dans les régions où des colonies de l’espèce se rassemblent.

·        Continuer de travailler en collaboration avec les différents partenaires des programmes d’intendance de l’Arlequin plongeur.

·        Mettre en place des initiatives d’intendance visant l’habitat côtier de l’espèce en collaboration avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

 

Considérations sociopolitiques et communications (suite)

Utile4Organiser des séances d’information publiques

·        Organiser des exposés et des séances d’information dans les collectivités et les écoles locales.

·        Maintenir les rapports avec les organismes, les écoles et les ONG des régions où l’Arlequin plongeur est commun.

Utile4Éduquer les organismes chargés de l’application de la loi

·        Préparer des trousses d’éducation et d’information sur l’Arlequin plongeur à l’intention des organismes chargés de l’application de la loi.

·        Ternir des séances de formation sur l’Arlequin plongeur et d’autres espèces en péril pour s’assurer que les problématiques soient clarifiées et que les espèces sont connues.