Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation sur la paruline de Kirtland (Dendroica kirtlandii) au Canada - Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

Au Canada, le Dendroica kirtlandii est désigné « en voie de disparition » par le COSEPAC depuis 1979 (ce statut a été confirmé en 1999 et en 2000). L’espèce est inscrite à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril du Canada (LEP; Loi sur les espèces en péril, 2003). Elle est protégée en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. En Ontario, elle est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition de la province. Si l’espèce refaisait son apparition au Québec, elle y serait protégée par la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune (qui s’applique à toutes les espèces de mammifères, d’oiseaux, de poissons, d’amphibiens et de reptiles; D. Banville, comm. pers., 2006). Une disposition spéciale vise les espèces menacées ou vulnérables et leurs habitats.

Selon NatureServe (2006), le statut mondial du Dendroica kirtlandii est G1 (espèce menacée d’extinction à l’échelle mondiale, comptant peu d’individus). En Ontario, le Centre d’information sur le patrimoine naturel (CIPN) classe la Paruline de Kirtland comme disparue du pays en tant qu’espèce reproductrice (SHB), occupant la province seulement comme migrant non reproducteur ou individu errant (SZN; CIPN, 2006). Au Michigan, l’espèce est classée S1 ou extrêmement rare (« extremely rare ») à l’échelle de l’État.