Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation sur la paruline de Kirtland (Dendroica kirtlandii) au Canada - Mise à jour

Résumé technique

Dendroica kirtlandii

Paruline de Kirtland – Kirtland’s Warbler

Répartition au Canada :

Ontario, Québec

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada :

Inconnue

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)?

Probablement pas

Superficie de la zone d’occupation (km²) :

Inconnue

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Inconnue

Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)?

Probablement pas

Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés :

1

Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Probablement stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)?

Probablement pas

Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue).

Relativement stable, mais la qualité change au rythme de la succession

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.).

1 ou 2 ans

Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles).

Inconnu, mais probablement moins de 10

Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue.:

Inconnue

S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte).

Inconnu

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)?

Probablement pas

La population totale est-elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de ≥ 1 individu/année)?

Inconnu

Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin, stable, en croissance, inconnue).

Stable

Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)?

Non

Énumérer les populations et donner le nombre d’individus matures dans chacune :

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Diminution de la qualité de l’habitat en raison de la suppression des incendies, perte et fragmentation des peuplements de pin gris, et parasitisme par le Vacher dans certaines régions.

Immigration de source externe

Statut ou situation des populations de l’extérieur?

En croissance

Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible?

Possible

Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada?

Oui

Y a-t-il suffisamment d’habitat disponible au Canada pour les individus immigrants?

Oui

La possibilité d’une immigration de populations externes existe-t-elle?

Oui, les populations au Michigan pourraient en être la source

Analyse quantitative

Statut existant

COSEPAC : En voie de disparition (2000 et 2008)

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : D1

Justification de la désignation : L’espèce est en voie de disparition à l’échelle mondiale et elle est présente en très petits nombres en Ontario et possiblement au Québec. L’espèce est associée à un habitat spécifique et est extrêmement vulnérable au parasitisme des nids par le vacher. Au Michigan, le centre de son aire de répartition, la gestion de l’habitat et la lutte contre le vacher ont permis d’accroître la population; il pourrait donc s’agir d’une source d’immigration pour le Canada. Toutefois, la population américaine est encore petite, et le nombre d’observations au Canada est faible et constant depuis 1990; il n’y a donc pas d’indication d’immigration de source externe pour la population canadienne.

Applicabilité des critères

  • Critère A (Population globale en déclin) : Ne correspond pas au critère.
  • Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Ne correspond pas au critère.
  • Critère C (Petite population globale et déclin) : Ne correspond pas au critère
  • Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Correspond au critère de la catégorie « en voie de disparition », D1, étant donné que la population compte moins de 250 individus.
  • Critère E (Analyse quantitative) : Aucune