Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport du COSEPAC sur la situation de la tête carmin et de la tête rose au Canada

L’auteure

 

Jim Houston est conseiller environnemental à la section canadienne de la Commission mixte internationale (CMI) depuis juin 1986. Avant de se joindre à la CMI, M. Houston a travaillé de 1982 à 1986 au ministère des Pêches à Ottawa et à Burlington, où il a occupé divers postes, notamment pour évaluer les pêches septentrionales et intérieures.

Après avoir obtenu son baccalauréat ès sciences en biologie marine de la University of Guelph, en Ontario, M. Houston a travaillé comme expert‑conseil pour un certain nombre de projets du ministère des Pêches et des Océans et du Fonds mondial pour la nature (Canada). Il est l’auteur ou le co‑auteur de plus d’une douzaine d’articles sur la situation des poissons et des mammifères marins au Canada. Il est devenu récemment membre (fellow) d’un groupe international qui a démontré des capacités de leadership en matière d’environnement et de développement.