Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Bryum de Porsild (Mielichhoferia macrocarpa) au Canada

Résumé du rapport de situation

À l’échelle mondiale, le Mielichhoferia macrocarpa est une mousse rare dont la répartition est très disjointe (populations fragmentées). Il n’a été signalé que dans 26 localités en Amérique du Nord, dont 10 au Canada. Les localités canadiennes où on rencontre l’espèce sont réparties entre cinq régions du pays. L’espèce pousse principalement dans des régions montagneuses, sur des falaises mouillées caractérisées par un substrat calcaire, un suintement constant et un assèchement hivernal. La répartition de l’espèce est limitée par la disponibilité de son habitat, par sa capacité de dispersion restreinte et par son faible taux d’établissement. La survie de certaines populations est limitée par l’instabilité des falaises. Les populations sont directement menacées par tout événement naturel ou d’origine humaine pouvant rendre instables les falaises rocheuses constituant leur habitat. Plusieurs populations ont connu un déclin, notamment celles d’Alberta qui ont été endommagées par la dessiccation durant l’hiver 2001-2002 et une des populations de Terre-Neuve, qui a été quasiment éliminée par l’abrasion glacielle et la chute de roches, durant le même hiver. Certaines populations d’Alberta sont menacées de façon imminente par un projet de mine de charbon et la construction de routes.