Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Programme de rétablissement de la baleine noire (Eubalaena glacialis) de l’Atlantique Nord dans les eaux canadiennes de l’Atlantique

Annexe C: Compte rendu des consultations

La baleine noire de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis) est un grand mammifère marin dont la gestion incombe à Pêches et Océans Canada. Animal migrateur, la baleine noire de l’Atlantique Nord se déplace le long de la côte est de l’Amérique du Nord, principalement de l’est de la Floride jusqu’au golfe du Saint‑Laurent et à Terre‑Neuve. Étant donné que l’aire de répartition de l’espèce chevauche plusieurs pays et régions, et en raison de l’étendue des connaissances spécialisées sur l’espèce, l’élaboration du  programme de rétablissement a nécessité une large participation et de nombreuses consultations.

L’équipe de rétablissement de la baleine noire de l’Atlantique Nord a joué un rôle essentiel dans l’élaboration du programme de rétablissement. Le MPO, Région des Maritimes, coprésidait cette équipe composée de spécialistes et de représentants de plusieurs ordres de gouvernement, y compris du US National Marine Fisheries Service, et de groupes intéressés (ONG environnementales, universités, communautés autochtones, organismes de recherche et industrie de la pêche). La liste nominative des membres de l’équipe de rétablissement et des organismes qu’ils représentent se trouve aux pages 63-64 du programme. Tous les membres de l’équipe de rétablissement ont eu l’occasion d’apporter leur contribution au programme.

Par ailleurs, les volets scientifiques du programme, notamment les parties 1.9 (habitat essentiel), 2.2 (but de rétablissement) et 2.8 (activités autorisées) sont le résultat d’un examen exhaustif par les pairs sous l’égide du Secrétariat canadien de consultation scientifique.

Le programme a également été examiné par des représentants du MPO de la Région de la capitale nationale et des Régions du MPO concernées (Régions du Québec, du Golfe et de Terre‑Neuve-et-Labrador), et des représentants des gouvernements provinciaux concernés, à savoir le Québec, la Nouvelle‑Écosse, le Nouveau‑Brunswick et Terre‑Neuve‑et‑Labrador. On a tenu compte de tous les commentaires formulés lors de cette étape.

On a également sollicité la participation des communautés autochtones et des Premières nations concernées aux activités de l’équipe de rétablissement et la contribution au développement du programme. On leur a remis le document et on a sollicité leur avis par la suite. Tous les avis émis lors de cette étape ont été inclus dans le document.

Les commentaires sur le programme de rétablissement proposé reçus durant la période de consultation de 60 jours sur le registre public de la LEP (8 janvier au 9 mars 2009), ont été incorporés dans la présente version finale du document.