Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

l’oponce de l’Est (Opuntia humifusa)

Résumé du rapport de situation

La répartition limitée et la faible taille effective des populations du yucca glauque (nombre peu élevé de plants et floraison peu abondante) accentuent le risque de déclin des populations de la teigne du yucca à l’extrémité nord de l’aire de l’espèce en Alberta. Des études récentes menées en Alberta ont révélé que l’abondance de la teigne du yucca à Onefour est comparable aux abondances observées ailleurs dans l’aire principale de l’espèce. En revanche, la population de Pinhorn accuse un grave déclin (peut-être imputable à la consommation des inflorescences du yucca glauque par les ongulés sauvages). La documentation sur les populations septentrionales du T. yuccasella est cependant très limitée. Nous ne connaissons ni la répartition historique de l’espèce, ni les tendances à long terme de ses populations en Alberta. Ces informations manquent également pour la plupart des populations occupant d’autres portions de l’aire de la plante. L’intérêt pour la conservation des espèces d’invertébrés n’ayant aucune incidence agricole est tout récent. En conséquence, peu de populations d’insectes ont fait l’objet d’un suivi dans une perspective de conservation à long terme.