Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur la marmotte de l’île de Vancouver (Marmota vancouverensis) au Canada – Mise à jour

Répartition

Aire de répartition mondiale

Le Marmota vancouverensis est endémique à l’île de Vancouver, au Canada.

Aire de répartition canadienne

À l’exception des individus en captivité (Bryant, 2005), le Marmota vancouverensis est restreint à l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique (Canada) (Nagorsen, 1987 et 2005).

Avant que ne soient entreprises des activités de réintroduction en 2003, les marmottes de l’île de Vancouver n’étaient présentes que sur 5 montagnes de la région des lacs Nanaimo, dans le centre de l’île de Vancouver, et sur le mont Washington, à environ 95 km vers le nord-ouest (figure 2). Si toutes les occurrences sont considérées comme étant une seule « zone d’occurrence », le plus petit polygone convexe équivaut à environ 840 km² (Data Conservation Centre de la Colombie-Britannique, 2006).

Les enregistrements fondés sur le marquage (Bryant, 1990 et 1998), sur la radiotélémesure (Bryant et Page, 2005) et sur l’analyse de l’ADN (Kruckenhauser et al. 2007) indiquent que les colonies de la région des lacs Nanaimo étaient reliées par des mouvements de dispersion occasionnels. Cependant, des données génétiques semblent indiquer que les marmottes trouvées sur le mont Washington ont été isolées pendant au moins plusieurs générations. Selon une grille de 1 km x 1 km autour du gîte d’hivernage connu, la zone d’occupation s’étend sur moins de 22 km².

Figure 2. Répartition actuelle et historique des marmottes de l’île de Vancouver. Les sites inactifs représentent les colonies recensées durant la période 1896-2006. Les marmottes solitaires sont probablement des individus en dispersion.

Figure 2.  Répartition actuelle et historique des marmottes de l’île de Vancouver. Les sites inactifs représentent les colonies recensées durant la période 1896-2006. Les marmottes solitaires sont probablement des individus en dispersion.