Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le méné d’argent de l’Ouest au Canada – Mise à jour

Résumé technique

Hybognathus argyritis

Méné d’argent de l’Ouest – western silvery minnow

Répartition au Canada : Alberta

Information sur la répartition

Superficie de la zone d’occurrence (km²) au Canada
(Estimée à partir d’une surface convexe entourant le tronçon de rivière allant de la frontière des États-Unis jusqu’à 1 kilomètre au-delà du dernier point d’occurrence en amont) :
1 200 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Stable?
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occurrence (ordre de grandeur > 1)? Non
Superficie de la zone d’occupation (km²)
(D’après une grille à mailles de 1 km² superposée, la zone d’occupation totale équivaut au nombre de carrés qui chevauche la rivière, depuis la frontière canado-américaine jusqu’à 1 kilomètre au-delà du dernier point d’occurrence en amont) :
244 km²
Superficie de la zone d’occupation(km²)
(Selon les habitats fluviaux occupés, en présumant que la largeur de la rivière est de 60 m depuis la frontière jusqu’à 1 kilomètre au-delà du dernier point d’occurrence en amont) :
13,4 km²
Préciser la tendance (en déclin, stable, en croissance, inconnue).Varie selon les régimes hydrologiques
Y a-t-il des fluctuations extrêmes dans la zone d’occupation (ordre de grandeur > 1)? Oui; en période de sécheresse
Nombre d’emplacements actuels connus ou inférés :1, possibilité de 2
Préciser la tendance du nombre d’emplacements (en déclin, stable, en croissance, inconnue) : Stable?
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’emplacements (ordre de grandeur > 1)? Non
Tendances en matière d’habitat : préciser la tendance de l’aire, de l’étendue ou de la qualité de l’habitat (en déclin, stable, en croissance ou inconnue) : Varie selon les régimes hydrologiques

Information sur la population

Durée d’une génération (âge moyen des parents dans la population : indiquer en années, en mois, en jours, etc.). 3 ans et plus
Nombre d’individus matures (reproducteurs) au Canada (ou préciser une gamme de valeurs plausibles) : Inconnu
Tendance de la population quant au nombre d’individus matures en déclin, stable, en croissance ou inconnue: Inconnu
S’il y a déclin, % du déclin au cours des dernières/prochaines dix années ou trois générations, selon la plus élevée des deux valeurs (ou préciser s’il s’agit d’une période plus courte). Inconnu
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre d’individus matures (ordre de grandeur > 1)? Peut-être; en période de sécheresse
La population totale est elle très fragmentée (la plupart des individus se trouvent dans de petites populations, relativement isolées [géographiquement ou autrement] entre lesquelles il y a peu d’échanges, c.-à-d. migration réussie de < 1 individu/année)? Non
Préciser la tendance du nombre de populations (en déclin,
stable, en croissance, inconnue).
Stable
Y a-t-il des fluctuations extrêmes du nombre de populations (ordre de grandeur > 1)? Non
Énumérer les populations et donner le nombre d’individus
matures dans chacune
Inconnu

Menaces (réelles ou imminentes pour les populations ou les habitats)

Immédiate
  1. Faibles débits et températures de l’eau élevées résultant des sécheresses et des extractions d’eaux superficielles
  2. Espèces exotiques introduites
  3. Conditions anoxiques de l’habitat d’hivernage liées au détournement de l’eau
Potentielle
  1. Extraction d’eaux souterraines ou superficielles
  2. Faibles débits et températures de l’eau élevées résultant de sécheresse exacerbée par les changements climatiques
  3. Construction de barrages et de réservoirs
  4. Utilisation des plaines inondables pour l’agriculture et l’élevage
  5. Entretien du canal et sécheresse
Immigration de source externeLimitée
L’espèce existe-t-elle ailleurs (au Canada ou à l’extérieur)? États-Unis : voir le statut actuel plus bas
Une immigration a-t-elle été constatée ou est-elle possible? Possible dans des conditions limitées
Des individus immigrants seraient-ils adaptés pour survivre au Canada? oui
Y a-t-il suffisamment d’habitats disponible au Canada pour les individus immigrants? Oui
La possibilité d’une immigration de populations externes
existe-t-elle?
Non

Analyse quantitative

Aucune donnée

Statut existant

Cotes de Nature Conservancy (NatureServe, 2007)
  • Mondiale : G5 (non en péril)
  • Nationale
    • États-Unis : N4 (non en péril)
    • Canada : N3N4 (peut-être en péril)
  • Régionale
    • É.-U.
      • IL, S2 (vulnérable);
      • IA, S1 (gravement en péril);
      • KS, S2;
      • MO, S2;
      • MT, S4S5 (peut-être non en péril);
      • NE, S5 (non en péril);
      • ND, SNR (espèce non classée);
      • SD, S5;
      • WY, S2
  • Canada
    • AB, S1
Les espèces sauvages 2005 (Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril, 2006)
  • Canada : 2 (peut-être en péril)
  • Alberta : 1 (en péril)
COSEPAC
  • Menacée, 2001
  • En voie de disparition, 2008
LEP
  • Annexe 1, partie 3 : Espèces menacées

Statut et justification de la désignation

Statut : En voie de disparition

Code alphanumérique : B1ab(iii)+2ab(iii)

Justification de la désignation : Cette petite espèce de méné ne se retrouve que dans la rivière Milk, dans le sud de l’Alberta, une région caractérisée par des conditions de sécheresse dont la fréquence et la gravité augmentent. Bien que l’avenir des régimes d’écoulement associés au canal de dérivation St. Mary et des projets proposés de stockage de l’eau soit incertain, les conséquences de ces activités pourraient avoir une incidence considérable sur la survie de l’espèce. Une immigration de source externe en provenance des populations des États-Unis n’est pas possible.

Applicabilité des critères

Critère A (Population globale en déclin) : Sans objet; aucune justification d’une diminution du nombre total d’individus matures.

Critère B (Petite aire de répartition, et déclin ou fluctuation) : Correspond aux critères de la catégorie « en voie de disparition », B1ab(iii)+2ab(iii), puisque la zone d’occurrence (1 200 km²) et la zone d’occupation (244 km²) sont inférieures aux valeurs seuils, qu’on ne compte qu’un emplacement connu et que la zone, l’étendue et/ou la qualité de l’habitat sont touchées par les régimes de débit résultant de l’extraction d’eaux à des fins d’irrigation ainsi que par l’augmentation prévue de la fréquence et de la gravité des conditions de sécheresse.

Critère C (Petite population globale et déclin) : Sans objet; la quantité d’individus matures est inconnue, et il n’y a aucune justification d’une diminution du nombre d’individus matures.

Critère D (Très petite population ou aire de répartition limitée) : Correspond aux critères de la catégorie « menacée », D2; on ne compte qu’un seul emplacement.

Critère E (Analyse quantitative): Sans objet; aucune donnée.