Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le cisco de l'Alaska au Canada – Mise à jour

Protection actuelle ou autres désignations de statut

À l’heure actuelle, il n’existe aucune réglementation ni ligne directrice concernant la pêche du cisco de l’Alaska ou la protection de ses habitats. Aux États-Unis, certaines portions de ses corridors de migration et certains habitats de fraye se trouvent dans des refuges fauniques nationaux. Au Canada, l’habitat des poissons est protégé des perturbations nuisibles et de la destruction par la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral. Le cisco de l’Alaska n’est pas inscrit sur la Liste rouge de l’Union mondiale pour la nature (Hilton-Taylor, 2000). NatureServe (2003) lui a attribué la classification G4 qui signifie que l’espèce n’est apparemment pas en péril (apparently secure) à l’échelle mondiale.